Diablo® III

Révision des bases : le système des ressources de classe

Révision des bases : le système des ressources de classe

Que vous connaissiez le monde de Sanctuaire comme votre poche ou que vous jouiez à Diablo pour la première fois, il est grand temps de faire une mise au point sur votre connaissance des ressources de classe. La gestion de ressources comme la fureur (barbare) ou le mana (féticheur) conditionnera fortement les performances de jeu de votre personnage et sa capacité à estourbir démons et goules en cavale.

Vivre et laisser mourir

On ne peut insister assez fort sur l’importance d’une ressource comme la vie. Bien que les morts-vivants prolifèrent joyeusement dans Sanctuaire, vous vous apercevrez que les héros morts sont beaucoup moins dynamiques. Votre orbe de vie se videra au fur et à mesure que vous subirez des dégâts, et lorsqu’il sera complètement vide, votre héros sera complètement mort.

Lorsque vous serez en train de renvoyer les suppôts de l’enfer là d’où ils n’auraient jamais dû sortir, ne perdez pas de vue les globes de vie. Ces orbes écarlates ont une chance d’apparaître sur le cadavre de presque toutes les créatures et vous rendent instantanément un pourcentage de vos points de vie quand vous passez dessus. De plus, comme dans les opus précédents de Diablo, vous pourrez transporter des potions de soins dans votre inventaire. Mais consommez-les avec parcimonie, car leur temps de recharge est assez important.

 

Barbare : la fureur en action

Les barbares sont des guerriers expérimentés, rompus au combat rapproché. La ressource qu’ils utilisent pour se battre, la fureur, leur permet d’infliger à leurs ennemis des attaques de mêlée dévastatrices. Le barbare gagne de la fureur chaque fois qu’un de ses coups porte, et chaque fois qu’il est touché par l’attaque d’un adversaire. Cette ressource se met à diminuer dès que le barbare n’est plus en phase de combat, donc veillez à toujours être au plus fort de la mêlée pour accumuler de la fureur et utiliser les techniques les plus efficaces. La fureur se gagne aussi lentement mais sûrement grâce à certaines attaques, comme Râclée et Fendoir, alors que de plus grandes quantités sont générées par des capacités plus puissantes comme Bond et Choc terrestre. Par ailleurs, les capacités qui consomment de la fureur comprennent des techniques plutôt défensives comme Intimidation, qui réduit les dégâts infligés par les ennemis proches, et des attaques mortelles telles que Trombe, qui inflige d’importants dégâts sur la durée tant qu’il reste de la fureur au barbare. En gérant intelligemment le gain et la dépense de fureur, le barbare peut devenir le héros le plus brutal du champ de bataille dans un combat au corps à corps.

 

Chasseur de démons : trouver l’équilibre entre haine et discipline

Animé par sa quête de vengeance, le chasseur de démons est un adversaire agile qui utilise des tactiques de combat avancées pour lancer des attaques mortelles. Il doit ainsi gérer un duo de ressources : la haine et la discipline. La haine est une ressource obtenue très rapidement, qui sert à alimenter dans le feu du combat un éventail de techniques offensives, tandis que la discipline se régénère beaucoup plus lentement, avec le temps, et permet l’utilisation de compétences tactiques quand la situation demande de contrôler ses adversaires. Par exemple, avec la compétence de haine Tir de bolas, des bolas s’enroulent autour de votre cible et explosent peu après pour infliger de lourds dégâts à zone d’effet. D’autre part, grâce à un entraînement complet et une préparation minutieuse, le chasseur de démons utilise la discipline pour des compétences qui offrent un moyen de maintenir une certaine distance avec ses ennemis ou de les prendre au piège. Écran de fumée, une compétence pour les plus disciplinés des chasseurs, permet de disparaître pour un court laps de temps au prix d’un pourcentage de la discipline. Le chasseur de démons utilise ainsi sa haine des damnés pour infliger des dégâts directs et sa discipline pour des manœuvres tactiques visant à les attirer dans des pièges astucieusement posés. Tout cela dans le but de les pourchasser sans pitié jusqu’à ce qu’ils aient regagné les Enfers…

 

Moine : harmonisation avec l’esprit

Tout comme le barbare, le moine excelle en combat rapproché. Mais contrairement à lui, il n’a aucun intérêt à être frappé par ses ennemis et ne peut pas se permettre de subir autant de dégâts. Mais le moine peut utiliser l’esprit pour libérer une série d’attaques ultra rapides ou mettre en œuvre des compétences de défense précisément orchestrées, au point d’élever sa discipline au rang d’art. L’esprit est obtenu lors de l’utilisation d’attaques en mêlée et de certaines compétences spéciales, et ne diminue pas tant qu’il n’est pas utilisé par une compétence qui coûte de l’esprit. Cela permet de créer des associations puissantes et poétiques qui tuent les monstres avant qu’ils ne l’aient vu venir. Par exemple, l’esprit peut être utilisé pour activer les Sept Frappes mystiques, qui permettent au moine de se déplacer rapidement d’un ennemi à l’autre et de libérer sept attaques puissantes et fluides. D’autres compétences, en revanche, aident à générer de l’esprit. Poings du Tonnerre est l’une d’entre elles : une série de coups de poings rapides qui inflige des dégâts de foudre aux ennemis et donne une chance d’interrompre les attaques adverses. C’est à l’esprit du moine qu’on reconnaît ce héros des plus dangereux.

 

Féticheur : exploitation du mana

Le féticheur est l’incarnation d’un sombre lanceur de sorts, qui utilise le vaudou et d’infâmes créatures pour tenir les démons à distance raisonnable tout en les massacrant. En tant que féticheur, vous serez une véritable armée à vous tout seul, utilisant le mana pour invoquer des créatures aberrantes qui vous aideront au combat. Le mana se régénère lentement de lui-même, mais le féticheur dispose également de compétences clés conçues pour remonter ses réserves, comme le Vol de mana ou l’utilisation de sorts d’esprit (associés à des compétences passives puissantes), dont l’incantation permet de récupérer du mana. En plus de permettre l’invocation de serviteurs, le mana amplifie les compétences infligeant des dégâts et les sorts défensifs qui vous rendent insaisissable. Par exemple, une Bombe incendiaire lance un crâne explosif qui inflige des dégâts de zone non négligeables aux ennemis pris dans son rayon d’action. Un sort comme Épouvante peut être utilisé pour forcer les adversaires à fuir de peur pendant une courte durée. Encore mieux, les capacités défensives et offensives peuvent être combinées en sorts dévastateurs comme la Confusion de masse, qui provoque la paranoïa chez les ennemis et peut les forcer à s’attaquer les uns les autres. Grâce à son utilisation du mana, le féticheur est le maître ultime des magies obscures, qui lui donnent l’occasion de semer le chaos sur le champ de bataille.

 

Sorcier : la maîtrise de la puissance arcanique

Comparable au féticheur, le sorcier est un puissant lanceur de sorts qui anéantit ses ennemis, souvent à distance. Cependant, contrairement au féticheur, il dépend moins des créatures invoquées, et n’utilise pas de sorts maléfiques, ni de mana. En effet, le sorcier préfère puiser dans la puissance arcanique pour lancer des sorts de disciplines différentes. La puissance arcanique est une ressource qui se régénère rapidement, et qui lui permet d’utiliser des sorts tels que Rayon de givre. Ce sort projette un rayon de glace congelée qui explose au contact du premier ennemi qu’il touche, lui infligeant des dégâts de froid sur la durée, et réduisant sa vitesse d’attaque et de déplacement. La puissance arcanique offre des sorts défensifs efficaces tels qu’Armure d’énergie, qui augmente la défense pendant un court instant au prix d’une diminution du montant maximum de puissance runique tant que le sort est actif. D’autres sorts peuvent être utilisés avec la puissance arcanique pour permettre au sorcier de fuir, ou de rester à distance des Déchus. Par exemple, Téléportation lui permet de se téléporter vers un point donné en traversant l’éther, alors que Ralentissement du temps invoque une bulle d’espace-temps distordu, ralentissant la vitesse d’attaque et de déplacement de ses ennemis et de leurs projectiles. En parfaite harmonie avec les forces arcaniques de leur royaume, les sorciers dominent leurs adversaires grâce des compétences infligeant des dégâts mortels, un éventail de sorts qui leur permettent de maintenir les ennemis à distance, et des moyens de défenses subtils pour atténuer de façon mystique les dégâts entrants.

 

Optimiser la dévastation

Même si les règles fondamentales propres à chacune de ces ressources sont strictes, leur utilisation stratégique peut être personnalisée à l’aide de compétences passives qui peuvent modifier radicalement l’obtention et la régénération des ressources, rapidement et efficacement. Grâce à l’utilisation de certaines compétences, et aux combinaisons quasi infinies des runes de compétence, vous pouvez améliorer la puissance de votre personnage par la gestion et la maîtrise des ressources. Le choix vous appartient. Choisissez la classe que vous préférez, et apprenez à optimiser les avantages des ressources à votre disposition. Ainsi, vous aurez entre les mains un héros incroyablement puissant et un adversaire redoutable face aux forces des ténèbres.

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.