StarCraft® II

Nouveau dans StarCraft II ? Jouer gratuitement
La page que vous consultez n’est pas encore disponible sur le nouveau site de StarCraft II, mais reste accessible sur le site Classique ci-dessous !

Après sa victoire médiatique, Jim repartit à la chasse aux reliques. Il apprit que Tyrador, monde siège de la fondation Möbius, était attaqué par les Zergs. Appréhendant de perdre ses précieux acheteurs, il mena les Rebelles sur la planète pour évacuer le Dr Emil Narud et sauvegarder les bases de données de la fondation. L’assaut zerg était dirigé par Kerrigan elle-même, ce qui fit dire à Narud qu’elle craignait probablement les créateurs des reliques, les Xel’Naga.

Peu après avoir évacué la plupart des chercheurs de la planète, Raynor fut contacté par le dirigeant de la fondation et fils d’Arcturus, Valérian Mengsk. Ce dernier affirma que les reliques Xel’Naga pouvaient être combinées pour créer un artéfact ultime capable de rendre son humanité à la Reine des lames. Malgré sa méfiance, Jim accepta de collaborer avec lui. Il aurait enfin une chance d’arrêter les Zergs et de se débarrasser de la culpabilité qui le rongeait depuis la transformation de Sarah.

Les Rebelles récupérèrent les derniers fragments de l’artéfact sur la planète Typhon et sur un mystérieux vaisseau-monde Xel’Naga occupé par des zélotes tal’darim, puis mirent en œuvre le plan de Valérian, un assaut de Char mené par le général Horace Warfield et visant à décontaminer la Reine des lames. La victoire ne ferait pas que rendre son humanité à Kerrigan : Valérian espérait qu’elle lui permette de prouver qu’il était digne de succéder à son père.

La bataille de Char fut impitoyable et la flotte subit des pertes énormes. Mais après avoir établi une tête de pont à la surface, Raynor put placer la relique reconstituée près de la Reine des lames. Les Zergs déchaînèrent toute la fureur de leur planète, mais l’énergie de l’artéfact les désorganisait et dépouillait progressivement Kerrigan de ses traits zergs. Elle finit par perdre connaissance et Raynor s’élança pour la ramener...

...suivi par Tychus, décidé à accomplir la mission pour laquelle Mengsk l’avait libéré de son emprisonnement. Tychus pointa son arme sur la Reine des lames décontaminée. Bouleversé, Raynor n’eut qu’une seconde pour faire son choix, et prit la décision d’abattre son vieil ami avant qu’il ne puisse tuer Sarah.

L’humanité de Kerrigan semblait restaurée, et l’Essaim se disloquait tout autour d’eux. C’est une Sarah exténuée et amnésique que Jim emmena loin de Char. La Seconde grande guerre venait-elle de toucher à sa fin ?