StarCraft® II

Nouveau dans StarCraft II ? Jouer gratuitement
La page que vous consultez n’est pas encore disponible sur le nouveau site de StarCraft II, mais reste accessible sur le site Classique ci-dessous !
Le Crucio remplace le populaire mais vieillissant char de siège Arclite dans les armées du Dominion. Conçu à l’origine comme un canon de couverture défensif, l’Arclite présentait deux configurations possibles : un mode char mobile, et un mode siège stationnaire à longue portée. La flexibilité de ce modèle lui valut un grand succès. L’agrandissement et le renfort de la coque et de la tourelle du Crucio visent à en réduire la fragilité, tandis qu’un nouveau système d’armement monté sur la tourelle en mode siège améliore ses capacités défensives sur terrain ouvert. Le Crucio coûte plus cher que son prédécesseur, mais sa plus grande polyvalence justifie cet investissement supplémentaire.
Legacy of the Void Heart of the Swarm Wings of Liberty
Caractéristiques de l’unité

Modèle 3D

Informations de base

Race : Terran
Vie : 160
Armure : 1 (1)
Mouvement : Normal
Taille soute : 4
Type : Blindé - Mécanique

Production

Produit par : Usine
Touche : S
Requiert : Laboratoire technique
Coût : 150 125
Entretien : 3
Temps de construction : 45

Combat

Amélio. :
Arme :
Capacité :
Amélio. :
Arme :
Capacité :

Modèle 3D

Informations de base

Race : Terran
Vie : 160
Armure : 1 (1)
Mouvement : Normal
Taille soute : 4
Type : Blindé - Mécanique

Production

Produit par : Usine
Touche : S
Requiert : Laboratoire technique
Coût : 150 125
Entretien : 3
Temps de construction : 45

Combat

Amélio. :
Arme :
Capacité :
Amélio. :
Arme :
Capacité :

Modèle 3D

Informations de base

Race : Terran
Vie : 160
Armure : 1 (4)
Mouvement : Normal
Taille soute : 4
Type : Blindé - Mécanique

Production

Produit par : Usine
Touche : S
Requiert : Laboratoire technique
Coût : 150 125
Entretien : 3
Temps de construction : 45

Combat

Amélio. :
Arme :
Capacité :
Amélio. :
Arme :
Capacité :

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

Dans le poste de pilotage du char de siège Crucio, comme dans celui de l’Arclite avant lui, la chaleur peut atteindre un niveau inconfortable. Tous les modèles sont donc équipés de compresseurs lourds chargés de réguler la température intérieure, ce qui donne du travail supplémentaire au moteur. Certains pilotes vétérans, et même certains débutants dont l’approche peut friser l’obsessionnel, choisissent de modifier le système d’air conditionné, améliorant ainsi les performances de l’engin littéralement à la sueur de leur front.
Les chenilles sont faites en plaques modulaires de NéoAcier lourd, sur deux trains supplémentaires pour une stabilité renforcée. Un point de vulnérabilité connu des véhicules à chenilles est que la perte d’un seul train entraîne l’immobilisation ; pour pallier ce défaut inhérent, les concepteurs du Crucio ont ajouté un système qui diffuse un gel à séchage rapide sur toute zone endommagée grâce à une série de conduites intégrées au châssis et aux chenilles. Il permet de remplacer les patins manquants et de maintenir le char opérationnel en toute circonstance.
La tourelle du Crucio abrite un système d’armement bi-modulaire. En mode Char, le système de défense principale est constitué de deux canons jumelés de 90 mm dont les puissantes décharges peuvent venir à bout de n’importe quel blindage. Mais sa vraie puissance réside dans son mode Siège, dans lequel les canons à plasma jumelés se transforment en un meurtrier canon de 180 mm capable de tirer plusieurs types de projectiles, comme les obus anti-blindage Maelström ou les nouveaux obus « intelligents » à charge creuse qui suppriment jusqu’à 75 % des dégâts aux unités identifiées comme alliées.
Lorsque le Crucio passe en mode Siège, les chenilles principales s’inclinent vers l’extérieur et les secondaires se rétractent dans la coque, tandis que d’épais supports hydrauliques se déploient des flancs du véhicule. Leur base, dont la forme évoque celle d’une grosse griffe, est équipée de dents rétractables et de minuscules ouvertures qui diffusent une substance gommeuse pour augmenter l’adhérence sur sol bétonné ou métallique. Ce système est généralement fiable, mais il arrive que les pieds restent collés au sol, ce qui constitue un sérieux talon d’Achille.
0.67 0.65 0.08 0.84 0.25 0.58 0.71 0.85

Manuel du pilote

  • Unité blindée capable d’attaquer les cibles terrestres.
  • Son canon mobile est plus efficace contre d’autres unités blindées ou contre des bâtiments.
  • Permet des frappes d’artillerie dévastatrices à longue portée lorsqu’il est en mode siège, mais cela le rend immobile.
  • Excellent en défense de bases, particulièrement s’il est déployé derrière un goulet d’étranglement ou sur une position surélevée.
  • Son placement est crucial si vous voulez l’utiliser efficacement.
  • Très vulnérable si vous le laissez sans assistance.
  • Nécessite une unité repère pour profiter au maximum de sa portée de tir.

Contre-mesures

Terran VS
  • Lancez des Banshees pour les neutraliser.
  • Construisez quelques Corbeaux et déployez leurs tourelles automatiques à proximité de l’ennemi.
  • Utilisez des Médivacs pour déposer des maraudeurs et des Thors directement sur eux. Évitez toute attaque frontale.
Zerg VS
  • Générez des mutalisks et utilisez-les pour éliminer la menace des tanks de siège.
  • Attaquez avec un grand nombre de zerglings, essayez de les combattre à découvert.
  • Apprenez les Griffes fouisseuses pour amener vos cafards non détectés à portée des tanks. Une fois que vous êtes caché sous les chars, envoyez des zerglings pour attirer leur attention et frappez.
Protoss VS
  • Créez quelques immortels, leurs boucliers renforcés réduisent à 10 les dégâts que leur inflige chaque tir du canon choc.
  • Construisez des phénix et lancez leurs rayons à gravitons sur les tanks.
  • Formez une grosse troupe de zélotes et recherchez la charge. Assurez-vous d’attaquer de différentes directions et de cliquer sur les tanks plutôt que d’utiliser la commande d’attaque en mouvement.