Velen

Le prophète
Aussi appelé l’Éternel, le vénérable Velen a assisté à la destruction d’innombrables mondes par la Légion ardente, et il est l’un des rares à se souvenir de tous.

Velen, dont les origines remontent à des temps immémoriaux, était autrefois un dirigeant respecté sur sa terre natale, Argus. Il y a des millénaires, Sargeras, le titan noir, proposa à Velen et son peuple un pouvoir considérable, qu’il eut la sagesse de refuser. Il savait en effet que la puissance promise ne viendrait pas sans de terribles souffrances. D’autres, en revanche, moins attachés à leurs principes, acceptèrent l’offre du titan. Dès lors, Velen perçut Argus comme une terre hostile. Avec ses disciples les plus courageux, il décida de défier le titan noir et s’enfuit grâce à l’aide des naaru, ces étranges créatures de la Lumière sacrée. Ces voyageurs téméraires se firent appeler draneï, « les exilés ». Sargeras lança alors son armée démoniaque, la Légion ardente, à la poursuite des draneï mais, pendant des millénaires, Velen parvint à repousser les attaques des démons jusqu’à atteindre enfin un monde peuplé d’orcs brutaux en compagnie de son peuple. Ils cessèrent là leur périple et nommèrent ce monde Draenor.


Sur Draenor, Velen et les siens connurent des jours relativement paisibles et harmonieux pendant des siècles, jusqu’à ce que la Légion ardente finisse inévitablement par retrouver leur trace. Une fois sur place, les démons tentèrent de monter les orcs contre les draneï, mais le plan des orcs était déjà en marche. Ralliés sous la bannière de la Horde de Fer, ils marchèrent sur toutes les installations draneï de Draenor. L’ancien prophète dut de nouveau faire face à une terrible menace. Depuis leur arrivée, une sombre puissance obscurcissait le ciel de Draenor, une puissance que Velen avait espéré ne jamais devoir affronter mais que les orcs semblaient à présent prêts à déchaîner. L’Éternel n’avait plus le choix : il devait protéger les siens ou laisser les ténèbres les engloutir tous.

Lieu

Le prophète Velen réside au Temple de Karabor. Sculpté entre l’immensité de la mer et de vastes plaines sombres, le temple baigne dans une pénombre éthérée née de la lune et de la nuée d’étoiles qui constellent les cieux scintillants d’Ombrelune.

« La Lumière est la vie, d’où nous venons tous et à laquelle nous retournerons tous. »
En bref
    Race Draeneï
    Sexe Homme
    Faction Alliance
Illustrations
Tout afficher Illustrations

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.