Après la Deuxième guerre, la forteresse en ruine du bastion de Baradin, sur la lointaine île de Tol Barad, a été convertie en prison pour certaines des plus dangereuses forces en Azeroth. Néanmoins, avec la dévastation entraînée par le cataclysme, l’intégrité de la prison a été compromise. Alors que la Horde et l’Alliance s’affrontent pour la suprématie sur l’île, la libération de ses horreurs oubliées est à portée.

Le conflit ouvert entre l'Alliance et la Horde fait rage dans toute la région, tandis qu'un silence inquiétant règne dans les murs du Bastion de Baradin. Ils renferment certaines des créatures les plus dangereuses d'Azeroth, qu'il serait trop imprudent d'enchaîner à l'air libre ou d'exiler loin de l'île. Seule la faction qui contrôle Tol Barad peut en passer les portes.