Il y a bien longtemps en Draenor, le temple de Karabor était un centre de culte draeneï. Mais les pieux religieux qui y priaient sont depuis longtemps décédés, massacrés par des orcs renégats corrompus par des démons. À la suite de ce massacre, les démoniste du Conseil des ombres envahirent le bâtiment et lui donnèrent un nouveau nom : le Temple noir.

Lorsqu’Illidan le Traître fuit vers Draenor (aujourd’hui appelé l’Outreterre), il chassa le dirigeant du temple, le seigneur des abîmes Magtheridon, et s’arrogea son trône de seigneur de ce monde ravagé. Malgré les violentes ripostes de ses ennemis, Illidan a commencé à resserrer sa poigne sur l’Outreterre depuis son sanctum profané, d’où il attend quiconque oserait défier son autorité.