Les mogu, fiers de leur suprématie, ont entreposé de nombreux témoignages de leurs exploits dans un grand réseau de caveaux. La construction de ces vastes salles est antérieure aux premiers écrits des pandarens, si bien qu’elles restent baignées de mystère. Des rumeurs affirmaient qu’elles contenaient une puissante armée, et c’est pour cette raison que les caveaux furent la première cible de l’ancienne rébellion pandarène. Mais depuis que l’empire mogu a été renversé, ils sont scellés.