[Màj 1.22] Outils – amélioration de l’expérience de jeu

Archives Blizzard
Scott Mercer, de l’équipe Overwatch, est revenu plus en détail (publication en anglais) sur les nouveaux outils destinés à améliorer l’expérience de jeu dans la mise à jour 1.22. Voici son message traduit en français :

------

Avec l’arrivée de la mise à jour 1.22, j’aimerais vous parler des nouveaux outils destinés à créer une expérience de jeu plus positive. Avant d’entrer dans les détails, je voudrais remercier tous ceux qui nous ont aidés à identifier les comportements nuisibles. L’outil de signalement est de plus en plus utilisé, ce qui nous permet de repérer et sanctionner les joueurs nuisibles plus rapidement et avec une meilleure précision. Certains d’entre vous nous ont également contactés par l’intermédiaire des réseaux sociaux pour nous signaler des comportements inacceptables, vidéos à l’appui. Nous avons examiné chaque cas et pris les mesures adéquates. Pour nous aider à lutter contre les mauvais comportements, le mieux est d’utiliser le menu de signalement en jeu lorsque vous êtes confronté à un comportement nuisible et de nous fournir un signalement précis et détaillé.

Pour améliorer la précision et la clarté des signalements, nous avons apporté quelques changements aux catégories de signalement disponibles en jeu. Le premier concerne la catégorie anti-jeu, qui a été renommée en anglais, passant de « Griefing » à « Gameplay Sabotage ». Griefing est un terme très général dont la définition varie d’une personne à l’autre. Cette catégorie est destinée à signaler les joueurs qui perturbent la partie ou harcèlent les autres en utilisant des mécaniques de jeu normales : placer un téléporteur de Symmetra au bord d’un précipice pour que ses coéquipiers fassent une chute mortelle ou se laisser éliminer volontairement par l’équipe adverse, par exemple. Pour désigner ce dernier exemple, les joueurs parlent souvent de personne qui feed l’équipe adverse.

Un joueur qui commet une erreur ou joue moins bien que d’habitude ne fait PAS preuve d’anti-jeu. Cela arrive à tout le monde, même aux plus grands professionnels. Même s’il fait peu d’erreurs, un joueur peut également rencontrer des difficultés si la meilleure équipe exécute de meilleures actions et joue efficacement. Pour être signalé pour anti-jeu, un joueur doit perturber ou harceler intentionnellement ses coéquipiers ou essayer de perdre volontairement. Le fait de jouer un héros hors-méta n’est pas de l’anti-jeu. Les joueurs qui s’efforcent d’aider leur équipe à remporter la victoire ne doivent pas être signalés pour anti-jeu, quel que soit le héros qu’ils choisissent.

Par ailleurs, la catégorie « Absence de coopération » va disparaître du menu de signalement. De nombreux joueurs l’utilisaient de manière similaire à la catégorie « Anti-jeu » car ces deux termes étaient suffisamment généraux pour englober divers types de comportements nuisibles, ce qui compliquait le traitement des signalements.

L’option « Éviter en tant qu’équipier » offre aux joueurs une nouvelle façon d’améliorer leur expérience de jeu en ligne. Si vous choisissez d’éviter un joueur en tant qu’équipier, votre choix sera effectif dès la partie suivante. Le système ne vous placera plus dans la même équipe que le joueur évité pendant une semaine. Il peut arriver que vous ne souhaitiez pas faire équipe avec un joueur dont vous n’aimez pas le style de jeu ou les choix de héros. Parfois, vos personnalités ou vos façons de communiquer ne s’accordent pas. Cela peut se produire même si aucun joueur n’a un comportement répréhensible.

La fonction « Éviter en tant qu’équipier » ne remplace PAS les signalements pour propos injurieux, inactivité ou anti-jeu. Si vous rencontrez un joueur nuisible, prenez le temps de le signaler. Cela nous aide véritablement à faire d’Overwatch un environnement plus positif.

Pour en savoir plus sur la fonction « Éviter en tant qu’équipier », n’hésitez pas à regarder la dernière vidéo des développeurs.

Rejoignez la discussion

Retour au forum