Questions aux CDev 4

Histoire
Salutations ! Ici le bien nommé Loreology, l’un des membres du célèbre triptyque d’historiens de Blizzard Entertainment.
Même si j’ai déjà rencontré un grand nombre d’entre vous via Twitter (@Loreology), je souhaite prendre le temps de saluer tous les nouveaux venus que je n’ai pas encore eu le privilège de connaître. Ish-ne-alo por-ah, comme on dit !

Mais, trêve de civilités, passons aux choses sérieuses ! Au cours des mois qui viennent de s’écouler, j’ai pu transmettre quelques questions aux titans de l’histoire de Blizzard et ces derniers ont eu l’amabilité de prendre quelques instants sur leurs journées bien remplies pour y répondre.

N’oubliez pas que, la plupart du temps, les questions provenant de Twitter sont présentées telles quelles, avec des corrections d’orthographe, de grammaire et de ponctuation limitées au strict nécessaire.

J’espère sincèrement que vous apprécierez cette nouvelle fournée de « Questions aux CDev ». Et surtout, continuez à nous envoyer des questions intéressantes ! Je ferai tout mon possible pour y répondre sur Twitter ou les ajouter à notre fameuse liste. Qu’aucune question ne reste sans réponse !

À présent, sans plus attendre, voici ce que les CDev ont à répondre à vos interrogations.

À l’attaque !

— Loreology (alias Sean Copeland, « le mec au t-shirt bleu »)

Questions et réponses

Adrián Šuchta @Mordenay : Dans WotLK, Trag Haute-Montagne affirmait vouloir attaquer la citadelle de la Couronne de glace en temps voulu. Mais le moment venu, il n’était pas là. Pourquoi ?

Réponse des CDev : Trag a tenu parole dans Wrath of the Lich King et a participé à l’assaut de la citadelle de la Couronne de glace. N’oubliez pas que cette bataille aux proportions épiques s’est déroulée sur de nombreux fronts. Pendant que les héros prenaient d’assaut la citadelle elle-même, Trag et quelques chevaliers de la mort affrontaient Arthas sur un autre champ de bataille. Ces valeureux combattants ont remporté la victoire, mais à en croire la rumeur, notre fier tauren aurait pris une flèche dans le genou.

Bobby Vandenberg @Purpadude : Les créatures du Vide (Dimensius, marcheurs du Vide, naaru ténébreux) ne sont pas des démons. Vrai ou faux ?

Réponse des CDev : Vrai !

Emilio Martinetti @CEMOTucu : Le messager Vurenn du donjon de la Bravoure était-il membre de la Main d’Argus ?

Réponse du CDev : Le messager Vurenn n’est pas affilié à la Main d’Argus. De fait, des liens « officiels » avec l’ordre seraient un handicap dans son domaine d’expertise. Vurenn n’en est pas moins un draeneï aux nombreuses relations très influentes, dont des redresseurs de torts (comme Yaala) qui appartiennent à cette même organisation.

loopnotdefined @loopnotdefined : La rencontre des « cinq soleils » (chroniqueur Pas de Pierre) dans le donjon du Temple de jade est-elle un mythe ou un événement réel ?

Réponse des CDev : L’histoire des « cinq soleils » du chroniqueur Pas de Pierre est issue d’une légende des plus tragiques. Une terrible sécheresse avait en effet ravagé la Pandarie et décimé ses habitants. Mais la terre s’étant depuis remise de cette catastrophe naturelle, les faits ont laissé la place à un conte un peu plus intéressant à raconter pour les chroniqueurs (et plus susceptible de captiver les jeunes).

Jesse O’Connor @MisterJ_O : Tous les membres de la Horde prêtent le serment de sang au chef de guerre. Pourquoi le serment à Vol’jin est-il plus important que celui que prête le personnage-joueur à Garrosh ?

Réponse des CDev : Le serment que le chef sombrelance sollicite des héros est personnel. Le serment de sang de la Horde lie les guerriers au chef de guerre, certes, mais surtout à la Horde elle-même. C’est la Horde que Vol’jin a juré de suivre et c’est à la Horde que Vol’jin donnerait sa vie.

Ces idéaux se sont évanouis quand la lame de l’assassin s’est enfoncée dans son cou. Vol’jin ne reconnaît plus la légitimité de Garrosh en tant que chef de guerre et, à la fin du scénario « Une dague dans la nuit », il demande aux personnages-joueurs d’en faire de même. Son peuple et lui demandent que justice soit faite et les loas n’oseraient pas la lui refuser.

Nick Rainier Santos @Ujimasa_Hojo : Le prince marchand Donais a-t-il aussi rejoint la Horde ou est-il seulement l’hôte du prince marchand Gallywix ?

Réponse des CDev : Le prince marchand Donais est une figure emblématique de l’entreprenariat gobelin. Même si son cartel adhère à une politique de stricte neutralité pour optimiser ses bénéfices, ce gobelin est prêt à s’associer à quiconque pourra accroître la fortune qui sommeille dans ses coffres personnels.

Nick Rainier Santos @Ujimasa_Hojo : Quelle est l’allégeance actuelle de la ville des Ombreforges ?

Réponse des CDev : L’allégeance du foyer des nains sombrefers est on ne peut plus floue à l’heure actuelle. Son chef, Moira Thaurissan, s’efforce de maintenir l’alliance avec ses anciens ennemis, et n’a pas encore pu assurer la pérennité du futur royaume de son fils, car ses « alliés » au conseil des Trois marteaux guettent le moindre signe pouvant être interprété comme une trahison.

Il est très probable que la ville des Ombreforges finira par retrouver sa gloire d’antan... quand Moira trouvera le temps de s’atteler à cette tâche.

Nazja @Trike_Stealer : @Loreology Les gobelins existaient avant la Fracture, mais il ne reste aucun vestige de leur passage. Est-ce parce qu’ils détruisent tout, ne laissant ainsi aucune trace derrière eux ?

Réponse des CDev : Les villages gobelins et les engins qu’ils abritent sont célèbres pour leur instabilité et les gobelins ne sont pas réputés pour la préservation de leurs machines obsolètes (à savoir, celles qui ne fonctionnent pas). La plupart de leurs vestiges archéologiques sont des cratères noircis remplis de débris calcinés, ne présentant que peu d’intérêt pour les explorateurs modernes.

De fait, les gobelins sont toujours prêts à vendre leurs « reliques historiques » au premier pige... euh... acheteur venu, dans la mesure où ce dernier est prêt à signer un contrat et à échanger quelques pièces d’or contre un petit bijou de technologie. En conséquence, si un gobelin vous propose d’acheter un « artéfact historique », mieux vaut vous abstenir. Cela fait des années qu’ils exploitent la crédulité d’archéologues naïfs en leur vendant de vieux morceaux de métal et autres tranche-bananes.

Zazuli of Sen’jin @Akharr : À quoi se consacre Azuregos depuis qu’il a quitté Azshara avec Kalec ?

Réponse des CDev : Comme le dit le dragon bleu lui-même :[/b] « il est facile de se plonger dans les délicieux tourments de l’amour et de perdre de vue la réalité, même pour un dragon ».

Cet amoureux maudit ayant été incapable d’empêcher Kalecgos de devenir le nouvel Aspect du vol draconique bleu, nous pensons qu’il s’est probablement lancé à corps perdu dans une autre histoire d’amour impossible. Désolé, Anara. Ce n’est pas vous, c’est lui le problème.

Jay H @Mutterscrawl : Pouvez-vous mettre un point final au débat sur les trolls de la tribu briselance ? En reste-t-il après la débâcle de Sombrivage, ou non ?

Réponse des CDev : La mort de leur chef a mis un terme définitif à l’histoire des Briselances. Alors que celui-ci tombait sous les coups des héros de l’Alliance, le reste de la tribu a échappé au massacre en se dispersant. Certains se sont réfugiés au sein de la Horde, tandis que d’autres ont rejoint différentes organisations.

Adrián Šuchta @Mordenay : Salut, une petite question :[/b] saura-t-on un jour ce qui est arrivé à Raac (Puits de soleil) et Castillian (Porte-Cendres) ?

Réponse des CDev : Castillian n’a pas dit son dernier mot, mais malheureusement, on ne peut pas en dire autant de Raac. Ce dernier a toujours voulu rester avec Anveena, mais le destin en a décidé autrement. Après le sacrifice d’Anveena pour aider à la défaite de Kil’jaeden, Raac a disparu sans laisser de trace. On peut espérer que les deux amis sont à nouveau réunis, dans ce monde ou dans le suivant.

Emilio Martinetti @CEMOTucu : Quel est le nom naaru d’origine du navire baptisé Oshu’gun par les orcs ?

Réponse des CDev : Les draeneï n’osaient que murmurer le nom de cet antique vaisseau, l’amer rappel du massacre des leurs aux mains des orcs.

À présent que le temps a fait son œuvre, les draeneï parlent plus ouvertement du Génédar avec leurs alliés.

Marcus Alice @MarcusAlice : Bon, alors... Le tombeau de Terenas, à Lordaeron. Qui l’a construit ? Les Réprouvés ou la Main d’argent ? :[/b] 3

Réponse des CDev : Le tombeau du roi Terenas Menethil II n’a été construit ni par les habitants actuels de Lordaeron ni par la Main d’argent, mais par les habitants précédents de la ville déchue. Les exploits du dernier grand roi de Lordaeron avaient été tels, que son peuple tint à s’assurer qu’il ne sombrerait jamais dans l’oubli.

Mels @PurpleArrows : @Loreology Que pensent les elfes de la nuit des chevaliers de la mort et des Bien-Nés ? La xénophobie est-elle toujours un aspect fondamental de leur culture ?

Réponse des CDev : Nous ne voulons pas nous exprimer au nom de tous les elfes de la nuit à ce sujet, mais nous pouvons néanmoins dire sans crainte qu’ils exècrent les chevaliers de la mort. Leur existence même est un affront à la nature et à toutes les valeurs chères à la culture kaldorei.
Quant aux Biens-Nés, ces elfes doivent aujourd’hui subir les conséquences de leurs actions. Leurs nombreux crimes (pendant la guerre des Anciens et leur refus subséquent de cesser d’utiliser la magie arcanique) ne sauraient être pardonnés en une nuit. Bien que des négociations officielles soient en cours pour procéder à leur réinsertion, les deux chefs des Kaldorei savent pertinemment que bien des années s’écouleront avant que la réintégration des Bien-Nés au sein de la société ne soit acceptée.

R west @mrnerdzesq : Tyrande saurait-elle faire preuve de l’autorité nécessaire face à Malfurion pour redevenir la seule chef des elfes de la nuit ?

Réponse des CDev : Je crains que non (imaginez un peu la discussion pendant le dîner familial !). Darnassus est officiellement dirigé par Malfurion et Tyrande, unis aussi bien ensemble qu’à leur peuple. N’oubliez pas que leur union leur permet de travailler en étroite collaboration. Ainsi, tous deux peuvent se concentrer sur différents aspects de leur charge et cette nouvelle façon de gouverner leur convient parfaitement, autant à eux qu’à toute la nation kaldorei.

Nathaniel Woods @Azekiel : Est-ce qu’il existe des demi-nains (moitié humain, moitié nain) ?

Réponse des CDev : Je ne trouve aucune trace de demi-nains dans mes archives, mais la magie aidant, rien n’est impossible !

Rui Martins @Ashendant : Le mot « nymphe » dans « Nymphe de givre » et « Nymphe sylvestre » est-il synonyme de « dryade » dans « Dryade de givre » et « Dryade sylvestre » ? (En bref, nymphe = dryade ?)

Réponse des CDev : Le mot nymphe est effectivement synonyme de dryade. Cependant, chacun de ces termes est associé à des caractéristiques uniques. Plus précisément, le mot dryade se réfère à des entités sylvestres formellement affiliées à la « famille cénarienne ». Le mot nymphe, quant à lui, désigne une variante plus sauvage.

SparkysShocker @SparkysShocker : Les guerriers ont-ils, dans l’histoire de Warcraft, une organisation/guilde qui les chapeaute ? Comme la Croisade d’argent ou Ravenholdt ?

Réponse des CDev : Les guerriers de Warcraft sont généralement associés aux armées auxquelles ils prêtent leur force, tandis que les héros guerriers (c.-à-d., les personnages-joueurs) sont plutôt des « loups solitaires ». Un jour peut-être, ces fiers combattants se réuniront-ils sous une bannière commune pour former le premier syndicat de guerriers d’Azeroth, mais cela reste à voir.

The Chadster @killermonkey78 : Les worgens se reproduisent-ils naturellement ou seulement par morsure/en faisant couler le sang ? Leurs rejetons seraient-ils humains ou worgens ?

Réponse des CDev : La malédiction des worgens n’est guère plus que cela, une malédiction. Ses origines remontent à la « forme de la meute » des druides qui fut altérée par la Faux d’Élune. Le résultat est le worgen que nous connaissons aujourd’hui, un être qui peut transmettre le mal qui le ronge à d’autres par simple morsure.

En théorie, si deux worgens s’accouplent, leur progéniture ne sera pas un worgen. Leur rejeton ne fera que posséder les gènes de ses parents, qui n’incluent pas la malédiction.

Verroak Krasha @Arakkoa : Petite question :[/b] « Kvaldir » est-il le nom de tous les vrykuls marins ou uniquement le nom de l’un de leurs clans, comme les Skadir ?

Réponse des CDev : Il y a fort longtemps, de nombreuses tribus de vrykuls étaient éparpillées à travers le nord de Kalimdor et l’une d’entre elles se retrouva prise d’un étrange et terrible mal qui décimait ses membres.

Quasiment toute la tribu succomba à cette « malédiction de la chair ». Après avoir épuisé toutes les solutions naturelles, les survivants demandèrent à leurs prêtresses de les aider. Ces dernières partirent en quête de réponses dans le monde des esprits, mais n’y trouvèrent qu’une entité maléfique tapie dans l’ombre.

Leur rituel tourna à la catastrophe, entraînant la corruption de celles qui cherchaient à lever cette terrible malédiction. Ces pauvres créatures assoiffées de vengeance devinrent les Kvaldir.

Micky Neilson @MickyNeilson :Pouvez-vous nous dire ce qui différencie la téléportation de la création de portail ?

Réponse des CDev : Excellente question, monsieur l’auteur à succès du New York Times ! Sachez qu’il existe dans l’univers de Warcraft, une instabilité qui peut être exploitée par ceux qui ont accès à la magie des Arcanes. Un exemple comique de ce genre d’utilisations est le sort de Métamorphose, qui permet à des mages intrépides de transformer la plus sanguinaire des créatures en animal inoffensif.

En ce qui concerne la téléportation et la création de portails, les mages utilisent leurs connaissances des Arcanes pour modifier la réalité, de façon à ce que la distance entre deux points devienne insignifiante. Je pourrais consacrer des tomes entiers à ce processus, mais je me contenterai de vous dire ceci : la création de portail est une intervention externe visant à éliminer la distance entre deux points, tandis que la téléportation est une action interne qui transforme le mage lui-même en portail.

À noter qu’il est souvent recommandé aux apprentis mages de ne pas trop se téléporter ou créer de portails à répétition. La destruction de Draenor (désormais connue sous le nom d’Outreterre) reste le meilleur argument à opposer aux novices trop entreprenants.
J'aurais tant voulu en savoir plus sous fossoyeuse et Ny'Alotha...
Ouais c'est dommage ...
En gros ... on apprend rien de bien :(
notre fier tauren aurait pris une flèche dans le genou.


il dit qu'il a pris une flèche dans le genou

il dit qu'il voit pas le rapport

^^
03/04/2014 18:41Publié par Meozeldian
Le serment que le chef sombrelance sollicite des héros est personnel. Le serment de sang de la Horde lie les guerriers au chef de guerre, certes, mais surtout à la Horde elle-même. C’est la Horde que Vol’jin a juré de suivre et c’est à la Horde que Vol’jin donnerait sa vie.

Ces idéaux se sont évanouis quand la lame de l’assassin s’est enfoncée dans son cou. Vol’jin ne reconnaît plus la légitimité de Garrosh en tant que chef de guerre et, à la fin du scénario « Une dague dans la nuit », il demande aux personnages-joueurs d’en faire de même. Son peuple et lui demandent que justice soit faite et les loas n’oseraient pas la lui refuser.


Ben voyons !!!
J'aurais aimé des réponses sur d'autres sujets, car ceux qui sont cités ici sont intéressant sans l'être à mes yeux.
Mouais.. rien de très intéressant, de loin le CDev le plus creux.

Voilà ce que ça donne de passer par twitter sans rien annoncer au lieu de faire comme d'habitude, sur le fofo histoire avec un système de vote : on a des questions du type "Est ce qu'il existe des demi-nains".

Mention spéciale pour Anara tout d'même au sujet de sa romance avec Azuregos comme on l'avait dit sur un autre topic :P
04/04/2014 23:21Publié par Marithiel
Mention spéciale pour Anara tout d'même au sujet de sa romance avec Azuregos comme on l'avait dit sur un autre topic :P


Anara est heureux qu'on parle de lui sur le forum ! :o
03/04/2014 18:41Publié par Meozeldian
Désolé, Anara. Ce n’est pas vous, c’est lui le problème.


Anara si tu lit ce passage, j'ai éclater de rire dessus :D.

03/04/2014 18:41Publié par Meozeldian
En théorie, si deux worgens s’accouplent, leur progéniture ne sera pas un worgen. Leur rejeton ne fera que posséder les gènes de ses parents, qui n’incluent pas la malédiction.


Du coup je ne comprend pas le discours des Worgens durant les quêtes réprouvés des pins d'argents ou ils disent justement que les reps s'en prennent a leur jeunes et aux plus faibles, une incohérence ou bien de quoi parle Crowley et le chef des croc-de-sang dans la ferme?

04/04/2014 21:53Publié par Gazag
Ben voyons !!!


Y'en a qui ont la haine :D.

Une question me vient d'un coup en lisant le passage sur les trolls massacrés, certains auraient intégrés la Horde : est ce une piste sur l'avenir de la refonte troll et peut être de la possibilité de sous-races trolls autres que trolls des jungles Sombrelance?
04/04/2014 17:36Publié par Hrugath
J'aurais tant voulu en savoir plus sous fossoyeuse et Ny'Alotha...


Mais clairement.

Blizzard fait il exprès de ne pas en parler parce qu'il prépare quelque chose autour de ça ?

Ou c'est un CDev histoire de dire "regardez on bosse dur" ?

C'est pas de la mauvaise foi mais la nuance entre des dryades et des nymphes....

Really ?
05/04/2014 19:02Publié par Fada
C'est pas de la mauvaise foi mais la nuance entre des dryades et des nymphes....


Note que j'ai penser la même chose concernant le vrai ou faux sur la nature du vide.

C'est pas démoniaque : fin.

De même que les demi-nain ...
05/04/2014 19:10Publié par Ombremorte
De même que les demi-nain ...

Ya un mec, qui est 1/4 draenei, 1/4 orc et 1/2 humain, et ya des gens qui se demandent si un hunain ça existe.
Pire : c'est une des rares questions posée aux devs ! On marche sur la tête !
05/04/2014 19:49Publié par Marithiel
Ya un mec, qui est 1/4 draenei, 1/4 orc et 1/2 humain, et ya des gens qui se demandent si un hunain ça existe.Pire : c'est une des rares questions posée aux devs ! On marche sur la tête !


Tu oublie ceux qui sont demi-elfes de la nuit et demi-tauren.

Mais sérieusement le coup de l'enfant Worgen qui n'est pas Worgen vous y croyez?

Bien qu'il semble être une "forme" de druide je trouve étonnant que la malédiction ne se propage pas génétiquement, comme avec les nagas ou encore la malédiction de la chair.

Qu'est ce qui fait que la malédiction Worgen ne se propage pas par les gènes? C'est chelou leur explication.
Ben, comme ils le disent : être worgen est une malédiction, pas une race. Ceux qui en sont atteints restent humains (ou elfes de la nuit) avant tout. S'il existait demain un moyen d'annuler cette malédiction, ils redeviendraient des personnes normales.
On nous dit en plus que ça ne se refile pas aux gosses. Y a pas grand-chose à ajouter à ça, ça me semble parfaitement clair. Si tu as vu des enfants worgens ou lu une référence à des enfants worgens, il s'agit d'enfants qui ont été mordus, tout simplement.
Une malédiction en général ça se répercute sur la descendance.

Pour la malédiction de la chair ça me fait penser à une chose : si ils ont pu se reproduire ça signifie que soit les titans avaient dotés leurs créations d'organes reproducteurs, soit la malédiction de la chair leur en a donné.
06/04/2014 04:50Publié par Kaeril
On nous dit en plus que ça ne se refile pas aux gosses. Y a pas grand-chose à ajouter à ça, ça me semble parfaitement clair. Si tu as vu des enfants worgens ou lu une référence à des enfants worgens, il s'agit d'enfants qui ont été mordus, tout simplement.


06/04/2014 09:25Publié par Marithiel
Une malédiction en général ça se répercute sur la descendance.


Voila grosso-modo je ne remet pas en cause le fait que sa ne se transmettent pas a la descendance ( s'ils l'ont choisit comme sa, c'est comme sa, on suit les règles du mec qui raconte l'histoire ) mais je ne peut m'empêcher de me demander pourquoi cette règle bien particulière pour cette malédiction?

La malédiction de la chair et la malédiction des orcs par exemple ce transmettent par la descendance : pourquoi les Worgens ne se transmettent pas?

Et surtout cela implique qu'il n'y aura qu'une seul génération de Worgen? Ou bien les Gilnéens mordrons leur enfants? J'ai du mal a imaginer la scène.
Et surtout cela implique qu'il n'y aura qu'une seul génération de Worgen? Ou bien les Gilnéens mordrons leur enfants? J'ai du mal a imaginer la scène.


Qu'il n'y ait qu'une génération de worgens ne me choquerait pas du tout, au contraire. Et cette histoire de maudire sa descendance ça me parait dingue, ça se décide au cas par cas mais à mon avis les gilnéens ne sont pas si fiers que ça de leur malédiction.

La seule chose qui pourrait les pousser à mordre leurs enfants ( une fois adulte ) c'est qu'apparemment les worgens ne vieillissent pas ( quoi qu'on ne sait encore que trop peu de chose là dessus ).

Après je trouve ça étrange de comparer la malédiction des worgens à celle de la chair, et des bien-nés devenus nagas. Déjà parce que dans les deux derniers cas, il ne s'agit pas d'une forme druidique il me semble. On ne sait pas non-plus si les nagas se reproduisent ou alors on ne sait surtout pas si ils le font de manière naturelle ou magique.
Je termine sur le fait qu'à mon avis, les crocs-de-sang, qui ont perdu leur forme humaine, ne peuvent simplement pas se reproduire.
Si on suit la théorie, quelques lignes plus haut, on ne fornique pas sous une forme druidique.
Alors deux gilnéens maudits se contenteront de faire un marmot avec des ongles et des dents.
Et ensuite on va venir m'expliquer que c'est moi qui suis contre nature ....

Rejoignez la discussion

Retour au forum