Maitre des runes

Jeu de rôle
Je me suis crée un nain chaman amélioration récement. Plus pour essayer le gameplay que par passion pour les éléments (Oui thrall les élémentaire ça a jamais été mon kiff dans le lore, les gouts les couleurs toussa tousssa)

Bref, je me suis dit : hé Raoul! (non c'est pas mon vraie nom) si tu veux rp avec ce perso tu est pas obligé de le rp chaman, en plus en rp c'est pas forcement terrible un nain chaman . Va y Raoul plagit donc ouvertement Warhammer fait fait nous un maitre des runes.

de 1 la magie runique existe http://fr.wowwiki.com/Magie_runique
de deux je peux justifier beaucoup de techniques chaman amélioration avec des runes
de trois c'est la classe.

Alors bon la fiche t rp de mon perso est crée , mais je me pose quand même la question; c'est crédible ou je suis en train de me faire des films
La magie runique a certainement des propriétés communes a la magie des arcanes, cependant elle reste moins dangereuse mais ses secrets sont à jamais disparu. cf wikiwow
pose un léger probléme.
A part les Chevaliers de l'Amor c'est vrai que cette magie n'est pas vraiment représentée en jeu.
Mais étonnamment ce n'est pas ta citation qui me pose problème (un nain qui part en Norfendre pour renouer avec les pratiques des terrestres me parait totalement crédible, quitte à observer les nains de fer avec la ligue des explorateurs) mais plus le côté pratique de la chose. Un chevalier a prit le temps d'inscrire les runes sur sa lame, mais le faire sur le sol en combat pour commander à la terre ça doit être plus tendu. (Mais pour le coup c'est ma vision du truc je ne connais pas trop cette classe, si ça se trouve je suis à côté de la plaque. Et au pire, les Marteaux-Hardis ont leur Marteau des tempêtes qui peut être enchanté).
Le chaman amélio est un cac qui a des frappes de feu de foudre et tout le tintouint. c'est surtout a ça que je pensais.
C'est comme un enchantement, les runes, elle peut être Arcanique, éléméntaire, impie, tu scelle une magie a l'intérieur, et tu l'utilises au combat, d'ailleurs pour les parchemins magique, c'est écris tout en rune.
http://www.wowwiki.com/Runemaster

Tu trouveras sans doute ton bonheur là dedans. Ca colle tout à fait avec le chamélio. Pour la disparition de la magie runique, elle aurait été redécouverte par les taurens et partagée avec les nains qui sont venus avec Jaina.

ABsolument aucun rapport avec ce que tu racontes Anariale d'ailleurs. Mais bon, avec le temps, je suis habitué.
29/11/2014 14:07Publié par Berkeley
ABsolument aucun rapport avec ce que tu racontes Anariale d'ailleurs. Mais bon, avec le temps, je suis habitué.


D'ou aucun rapport ? c'est presque la même chose...

Avant d'être un maître des runes, faut savoir ce que c'est une rune, tel est la logique

être maître-rune sans savoir ce que c'est une rune, c'est inutile.
La magie des runes existe bel et bien dans l’univers de Warcraft, apparaissant depuis Warcraft 2 avec les ogres mages mais aussi présentes sous forme de cercles de pouvoir dans le jeu. Dans Warcraft 3, des runes de pouvoir pouvaient être ramassées dans le jeu et donnaient divers buffs aux héros et unités proches selon la zone d’effet (soin mineur/majeur, mana, restauration des ressources, résurrection, vitesse, etc).
On les retrouve notamment au cours de l’extension entière de Wrath of the Lich King - entre autre les Chevaliers de la mort qui portent des armes runiques et dont le système de sort est basé sur des runes, il y a également les nains de fer et les vrykuls qui y ont beaucoup recourt. Dans MoP certains mogus utilisent des runes, et le clan Ombrelune (WoD) en fait également usage dans la Draenor antique.
À mon humble avis, toutes les races peuvent avoir le potentiel d'utiliser la magie runique, qu'elles soient natives d'Azeroth, des descendants des constructions des Titans ou des Ancients, et même des gens de Draenor et d'Argus. Tant qu'on a un cerveau qui peut comprendre le principe de cette forme de magie cela fera l'affaire, que l'on soit nain, humain, pandaren ou ogre (et même magnataure !). Les taurens sont la race comptant le plus de maîtres des runes notables, entre autres.
Pour l’anecdote, les développeurs ont pensé à introduire la classe du Maître des runes (ouaiiis !), mais le concept auquel ils ont songé a été désassemblé et légué aux Chevaliers de la mort, pour le système, puis aux moines, au niveau de l'aspect du combat au corps à corps (oh... bon c’est pas grave, j’adore ces classes quand même ! - surtout le moine)

Le concept est bien plus développé par le Warcraft RPG (non-canon) que le jeu. S’il faut le rendre en rp dans WoW et dans un contexte canon, il faut au préalable l’étudier attentivement et l’utiliser avec précaution, surtout car il est extrêmement complexe.
Je recommande Wowpedia pour l’étude, parce que c’est le site le plus complet sur le jeu. Sérieusement, wowwiki.fr est une grosse blague, et surtout un échec monumental de la collecte d'informations au niveau francophone - il vaut vraiment, mais vraiment passer sur le domaine anglais si vous voulez faire des recherches studieuses, complètes et fiables sur le lore de Warcraft (ou devenir traducteur à temps partiel, parce que je vais quand même pas traduire tout le site en français, quand même ! C'est énorme ! o_o).
Un argument en plus pour wowpedia, c’est celui que Blizzard favorise ! Sisisi, j’étais là aux 10ans de wow, je vous jure que le présentateur a appelé celui qui confirmait les réponses des quizz “Notre wowpedia”.

Enfin bref, c’est bien possible d’interpréter la magie runique dans un contexte de canon ; un de mes personnages dans mes fanfics est un Maître des Runes, et il est loin d’être le seul de la famille (c’est entre autre l’une de mes raisons principales d’être abonnée à wowpedia, vu le nombre de fois ou je vais le consulter sur le sujet).
En jeu j'ai déjà pensé à faire ce genre de personnage - même si au final j'ai abandonné parce que j'ai trouvé ça trop ch*ant de devoir associer tous les sorts à tel effet de rune, etc...
- j'ai pensé que les prêtres discipline/sacré pouvaient faire l'affaire, avec les sorts de bouclier, le glyphe qui brille en Sacré
- puis je me suis tourné vers le moine marche-vent, vu que les maîtres des runes sont des combattants au corps à corps qui utilisent les runes tatouées sur leurs beaux pecs pour donner des coups dévastateurs
- j'ai aussi pensé au mage, qui a carrément un sort de rune de puissance
- et finalement je me suis déjà dit que le chaman amélioration peut remplir le rôle du maître des runes, en utilisant des armes de poing (mais pour le coup, bannir les totems, les élémentaires, les éclairs).
Bon, à la fin je me suis dit "oh zut ! Et puis tant pis, si ça se trouve il y aura carrément une classe officielle pour ça comme le chasseur de démons, et je me trouverais comme une c*nne avec un rip-off que ça me coutera cher de re-classe"

[ah et tant qu'à faire, Lil' m'a demandé de poster un pavé de cours sur la magie runique en extra, alors tout de suite après : le résultat d'une heure de traduction de wowpedia ! qu'est-ce qu'on s'amuse en temps de partiels ! \o/]
Pour l’introduction, une rune est un symbole arcanique inscrit sur une créature, une surface ou un objet. Les runes existent en groupes que l’on appelle “familles”, qui se composent généralement de dix runes. Les runes ne requièrent pas de formule verbale pour être activées. Inscrire une rune requiert un contact physique avec la cible.

Les runes tirent leur origine des lignes telluriques, source primaire de la magie d’Azeroth. Au sein de ces flux de pouvoir se forment des motifs, dont la formation bien spécifique cause des occurrences naturelles de pouvoir - des chercheurs cherchent à cataloguer ces motifs afin de les ré-utiliser dans diverses situations, que ce soit pour le combat, pour enchanter des armes et armures, des systèmes de protection, etc. En général, les runes gagnent en pouvoir plus leur motif se complexifie.
(un exemple illustré par le RPG:
http://hydra-media.cursecdn.com/wowpedia.org/4/4a/RunePatternOfShielding.jpg)

L’activation d’une rune est délicate à faire, et comporte deux étapes : 1- inscription de la rune sur la cible; 2- activation de la rune en y infusant son énergie arcanique. En dépit de la nature arcanique de la chose, la différence majeure entre un mage et un maître des runes réside dans le fait que le mage modifie les pouvoirs essentiels du monde pour les soumettre à sa volonté et les forcer à lui obéir (cas d’hubris “suprême” selon le guide), tandis que le maître des runes utilise des motifs qui existent déjà et ne causent aucun bouleversement tant qu’il ne pousse pas la magie en-dehors de ces formations naturelles.

Au niveau des “sorts”, l’utilisateur des runes a deux options pour agrandir son répertoire: soit demander l’aide d’un utilisateur ou chercheur plus avancé dans le domaine, soit trouver un lieu propice pour méditer sur le flux et comprendre les motifs qui s’en dégagent (quand je vous disais que le concept a été légué aux moines !).
Il y a trois grands types de runes, chacune ayant un but et des conditions d’applications différentes:
-Les Marques: on les inscrit sur des créatures vivantes, qui ne doivent pas opposer de résistance (les assommer peut grandement aider dans ce but)
-Les Glyphes: ces runes sont inscrites sur des objets, et servent surtout à améliorer l’équipement
-Les Sceaux: on les applique sur des surfaces qui serviront ensuite à l’activation de la rune (exemple de la dalle piégée) - les moins durables du trio, les sceaux durent jusqu’à activation, ou jusqu’à ce qu’on les efface.

Et du coup, comme utiliser une rune n’est pas toujours une méthode très simple ou pratique à première vue, les lanceurs de runes ont développé leurs méthodes de création de rune, qui vient également en trois :
-Les runes Spontanées: souvent utilisées lors de situations urgentes, quand le lanceur de runes n’a pas le temps d’inscrire proprement un motif, il possède toujours des morceaux d’écorce ou de pierre sur lesquels sont inscrites des runes prêtes à être utilisées sur-le-champ, mais en une seule fois - il suffit de les toucher tout en utilisant sa magie pour les expédier à l’endroit voulu.
-Les runes Gravées: les classiques, plus pratiques que les spontanées parce qu’elles ont une durée de vie plus longue, elles demandent bien moins d’énergie que les autres à leur création et sont plus compliquées à dissiper ou détruire - elles sont quand même soumises aux contraintes habituelles que la cible doit être consentante ou affaiblie, que l’objet soit bien pris entre deux mains, et qu’il y ait le temps d’inscrire le motif.
-Les runes Permanentes: une fois créées, elles sont presque impossibles à détruire, et leur longévité est exceptionnelle au point de subsister même après le trépas de leur créateur (on sait donc à quelle catégorie appartiennent les sceaux autour de Quel’Thalas) ; en général elles sont issues de rituels plus ou moins complexes, et lors de leur création le lanceur y appose une partie de son propre esprit. Quand bien même elle perd de son pouvoir, la rune existe toujours, et il suffit d’y infuser à nouveau de la magie pour qu’elle fonctionne encore.

Pour finir, la magie des runes est très cool, elle permet d’utiliser l’arcane sans mettre en colère tonton Malygos ou d’attirer Sargeras chez nous, mais elle a pas mal de points faibles. La faille principale est qu’elle est dure à utiliser en situation mouvementée, que pour être appliquée contre un ennemi il faut l’assommer au préalable, il faut avoir du temps pour l’inscrire sur la surface voulue. Un autre point faible est qu’une rune ne passe pas énergie, parce que tout ce qui est imbu de puissance magique brille (oui, comme les vampires de Twilight au soleil)... donc même si on les cache, un ennemi observateur peut toujours repérer les émanations de pouvoir qui vont s’en dégager.
Néanmoins, les runes sont assez compliquées à enlever et détruire dès qu’elles sont appliquées, surtout les runes gravées et permanentes. En plus de cela, elles peuvent être un grand atout pour soutenir un allié (façon Médic + Heavy de TF2).

[C'était le cours de lore sur la Magie des Runes - traduction fait-maison de l'article suivant:
http://wowpedia.org/Rune_magic]
Votre serviteur - Nerdlore ! (j'vais me créer un avatar à ce nom un de ces jours tellement c'est tout moi)
Je t'invite à lire les articles en relation avec les runes.

their runes manifest magical power that is arcane in nature, but purely benign and non-corrupting. They are manifestations of Azeroth's own unique flows of power, nothing more.


Runemasters are monk-like arcane spellcaster and melee fighters who empower themselves with magical energies by inscribing runes onto their bodies.


Dans le contexte présent, parler tant de runes impies, que de parchemins magiques, n'apporte pas grand chose.
Exemple d'un rituel ou d'une rune démoniaque https://www.youtube.com/watch?v=ZKd-chvLFwc
Merci beaucoup Venoxia pour tes post ça m'aide beaucoup. j'ai lu le lien de berkeley mais j'avoue que même si je comprend a peu pret l'anglais c'est toujours plus pratique de lire en francais .

Si j'ai bien compris l'utilisateur de rune est un mystique tatouer de la tête au pied qui cherches a avoir un lien fort avec le monde qui l'entoure sans chercher a le contrôler.

Runemasters are proficient with simple weapons, but not with any type of armor or shield. Armor of any type interferes with a runemaster’s movements, which can cause his empowerments with somatic components to fail.


On est bien loin du nain en armure recouverte de symbole magique que j'imaginais. Sauf si il existe plusieurs école de maîtrise des runes ( ce qui ne serait pas très surprenant) une version taurent plus chamanique marques. et une version lié a l’artisanat (glyphes et sceaux) parce que bon je suis par sur que les dks ai fait des voyages spirituels pour apprendre a se servir de leur lames runique.

Par contre je n'ai pas trés bien compris ton histoire de marque sur des êtres affaiblie. C'est un genre de stéroïde que les maîtres de rune peuvent appliquer et activer sur d'autres personnes?
Bon, le temps de chercher dans mes tablettes et j'ai été dépassé par Venoxia.
J'ai trouvé le Runemaster dans le supplément Magic and Mayhem de l'apocryphe Warcraft RPG. S'y trouve aussi ainsi un chapitre sur la magie des runes, supposée avoir été oubliée il y a longtemps par les nains et avoir été redécouverte par les Taurens.
Il fait noter que dans la magie des Runes, le Maître Rune les inscrit sur sa peau, pas sur des armes ou des armures. Son corps devient son arme et il se bat au corps à corps et sans protections. Une fois utilisée, les runes s'effacent et il faut les réinscrire.
À haut niveau, il peut les rendre permanentes en se les tatouant.
Un moine Nain ou Tauren pourrait donc effectivement faire une bonne base pour une Maître Rune d'un point de vue gameplay et roleplay.

Rejoignez la discussion

Retour au forum