[Guide] Guerrier Tank Cataclysme - Mécanismes 4.3

Guerrier
1 2 3 31 Suivante
Bonjour,

Voici la version cataclysme du guide que j'avais rédigé sur le guerrier défensif à wotlk. J'avais envie de le refaire en détaillant plus la théorie. J'ai conscience que le résultat n'est pas des plus lisibles, surtout pour quelqu'un qui débuterait en tanking. De nombreux guides existent déjà qui affirment que certains choix sont meilleurs sans toujours le justifier. A l'inverse, j'ai essayé dans ce guide d'expliquer les raisonnements, et me suis efforcé d'être le moins catégorique possible quant aux conclusions, que ce soit en termes de cycles d'aggro ou de choix d'équipements. Néanmoins il y a un mini guide pour la reforge et le gemmage en page 8 adressé aux débutants. Les choix finaux reviennent quand même au lecteurs qui je l'espère apprécieront ces pages. Je ne prétends pas donner de réponses définitives aux sujets abordées et suis ouvert à toute critique.

Je vous prie aussi par avance de m'excuser pour les quelques franglicismes que j'utiliserai afin d'éviter les phrases à rallonge (ex critable = susceptible d'être la victime d'un coup critique)

ratak

Table des matières :
I - Mécanismes
    I-A Caractéristiques
      I-A-1 Caractéristiques de base
      I-A-2 Scores de combat
      I-A-3 L’armure
    I-B- Mécanismes de l'évitement
      I-B-1 Table de toucher
      I-B-2 Effet exponentiel de l’évitement
II-Prix de l’équipement
III- Choix de l'équipement
    III-A Vie effective solide
    III-B Vie effective statistique
    III-C Notion d’équivalents points de vie.
    III-D Equilibrage parade/esquive.
    III-E Conclusions
IV- La génération de menace
    IV- A Menaces générées par les techniques
    IV- B Cycle d’aggro rapide
    IV- C Cycle d’aggro maximisée
      IV-C-1 Prise en compte des temps de recharge
      IV-C-2 Cycle d’aggro monocible
    IV-D Génération d'aggro sur plusieurs cibles.
V- Annexes
    V-A Annexe sur les rendements décroissants
    V-B Interface et addons


I - Mécanismes :
    I-A Caractéristiques

Nous supposerons les personnages de niveau 85 à chaque fois. Toutes les caractéristiques de base "valent" le même nombre de points-objets, sauf l'endurance qui n'en vaut que 2/3.

Notez aussi que les caractéristiques de base sont augmentées de 5% par le biais du sort "bénédiction des rois", ce n'est pas le cas des scores de combat.


      I-A-1 Caractéristiques de base

  • Force (fo) :
  • - 1 force = 2 Puissance d'attaque (PA).

    - 14 PA = 1 dps blanc.

    - 27% de la force sont ajoutés au score de parade, sans compter la force de base.

  • Endurance (endu) :

  • - 1 endu = 14 points de vie (pv).

    - La spé protection augmente le total d'endurance de 15%.

    - Par le biais des buffs de raid et de la spé protec, 1 endu apporte 17 pv.

  • Agilité (agi) :

  • - L’agilité n’augmente plus l’armure ni l'esquive depuis Cataclysme. Cette stat est donc délaissée par les tanks.

      I-A-2 Scores de combat

  • Score d'esquive :

  • - 176.7 au score d'esquive = + 1% aux chances d'esquiver. (avant l’application des rendements décroissants.)

    - Le guerrier possède 5% d’esquive de base.

    - L'esquive est sujette aux rendements décroissants à Cataclysme : plus le pourcentage d’esquive est élevé, plus il faut de score d'esquive pour l’augmenter d'un pourcent supplémentaire. Les 2 statistiques d'évitement (esquive, parade) sont soumises indépendamment l’une de l’autre, à ce mécanisme. A cataclysme, les coefficients correspondants aux rendements décroissants sur la parade et sur l’esquive sont identiques. Voir en annexe (post #13) pour plus d'infos sur ces rendements décroissants.

  • Score de parade :
  • - 176.7 au score de parade = +1% aux chances de parer. (avant l’application des rendements décroissants)

    - Le guerrier possède 5% de parade de base.

    - Quand vous parez une attaque, le talent « tenir le front » ajoute 10% à vos chances de coups critiques et de blocages critiques pendant 10 secondes. Cet effet rend la parade légèrement plus attractive que l'esquive pour un guerrier tank. Le III-D du guide traite de l'équilibre à choisir entre esquive et parade.

    - Le temps d'activité de ce buff (hold the line en anglais) est consultable dans la partie "buffs et débuffs" relative à votre personnage sur un "worldoflogs" : entre 30 et 50% du temps.

    - 27% de la force sont ajoutés au score de parade.
  • Score de maîtrise et blocage au bouclier :

  • - 179.28 au core de maîtrise = +1 à la compétence de maîtrise (Si vous êtes nouveaux avec ces concepts, vous veillerez à ne pas confondre score de maîtrise et maîtrise.)

    -1 point de maîtrise confère :
      +1,5% aux chances de bloquer au bouclier.
      +1,5% aux chances de réaliser un blocage critique.


    - Les % de blocage est moins "chers" en points objets que l'esquive et la parade. Les attaques bloquées au bouclier ne sont en revanche pas nullifiées totalement. Les dégats des coups bloqués sont réduits de 30 % ou bien de 60% si le blocage est critique.

    - Non sujet aux rendements décroissants.

    - La maîtrise de base est 8 points.

    - Le guerrier possède 32% de blocage de base (5%, + 15% de la spé protec, +12% de la maîtrise de « base ».)

    - Les chances de base de blocage critique sont 12% (du fait des 8 points de maîtrise de base.)

    - Avec l'endurance, c'est la stat la plus intéressante et à focus pour un guerrier tank.

  • Score de toucher :

  • - 120.1 au score de toucher = +1% aux chances de toucher en mêlée et à distance (-1% aux chances de rater).

    - En ce qui concerne le guerrier, ceci s'applique aux dégats blancs, et à toutes les techniques qui peuvent rater.

    - Les chances de rater sont de 5% contre un niveau 85, 5.5% contre un niveau 86, 6.0% contre un niveau 87, 8.0% contre un niveau boss de raid. Les scores de toucher nécessaires pour s’en affranchir sans autre buff sont respectivement : 600, 661, 720, 961. De là à dire que c'est indispensable, il y a un pas que je n'oserai certainement pas franchir...

    - Le sort provocation ne se résiste plus à cataclysme. De même il n'y a jamais de ratés sur les interruptions à la volée de coups.

    - Les cris du guerriers (intimidation et démoralisant) fonctionnent sur les chances de toucher des sorts

  • Score d'expertise :

  • - 30.0 au score d'expertise = +1 à la compétence expertise (Tout comme pour la maîtrise, ne pas confondre les 2.)

    - Chaque point à la compétence expertise réduit les chances pour les attaques d'être esquivées ou parées de 0,25% chacune. Donc, chaque point d'expertise réduit les chances des attaques d'être évitées d'un total de 0,50% (jusqu'à ce que l'esquive de la cible soit à zéro : premier cap expertise.)

    - Donc 120.1 au score d'expertise = -1% esquive et -1% parade sur les attaques.
    Jusqu’au premier cap d’expertise l'expertise est donc en termes de coups qui touchent 2 fois plus rentable le toucher pour un tank. En revanche elle ne fonctionne pas à distance ni pour les sorts. C'est en effet une caractéristique pour les Cacs.

    - L'expertise agit donc sur tous les sorts pouvant être esquivés et/ou parés, c'est à dire tous sauf onde de choc, coup de tonnerre, lancer héro, et les cris.

    - Un monstre pve esquive de face ou de dos, il ne pare que de face. Un joueur n'esquive, bloque ou pare que de face. Un monstre ou un joueur n'esquive ni ne pare lorsqu'il incante un sort.

    - Le bonus racial humain par exemple, offre +3 expertise avec les maces ou épées (-0.75% esquive et -0.75% parade). Ce qui représente environ 90.0 score d'expertise.

    - Les « caps » expertise apparaissent sur la fiche de personnage. On constate qu’il y a 2 caps différents seulement contre un ennemi de niveau 88 (boss de raid). Le premier correspond à la suppression des esquives. Une fois ce cap franchi, les points d’expertise supplémentaires ne réduisent « que » des chances de parer.

  • Score de Hâte :

  • - 128.05 au score de hâte = 1% hâte. Ceci augmente la vitesse d'attaque automatique de 1%, réduit par conséquent la durée d'incantation des sorts et la vitesse d'attaque à (1/1+%hâte) pourcents de la valeur de base.

    -Chez les classes corps à corps, la hâte n'affecte pas les temps de recharge des sorts ni le temps de recharge universel.

    - Le guerrier tank n'incante aucun sort et l'aggro de ses coups blancs est négligeable. cette statistique est donc inefficace pour un guerrier défensif.
    I - A - 3 L'armure :

- L'armure réduit les dégâts de tous les attaques physiques. Elle ne fonctionne pas sur les dégâts magiques. Elle ne repose pas sur la "chance" comme le font l'évitement ou le blocage, et fonctionne aussi si on est assommé ou d'une quelconque manière incapacité. L'armure est la source de mitigation la plus fiable. La quantité de dégâts physique mitigée par l’armure peut être vue sur la feuille de personnage en passant le curseur au dessus de la ligne armure dans l'onglet défense. Ce chiffre est souvent appelé réduction de dégâts, ou RD, et s'exprime par un pourcentage.

- La formule qui donne l’absorption par l’armure en fonction du niveau est :
    Réduction de dégâts : RD = armure / (armure + 2167.5 x (niveau de l'attaquant) – 158167.5)

- Il y a parfois confusion à propos des "rendements décroissants" sur l'armure. La RD donnée par l'armure suit en effet une courbe type dégressive, et donc plus haute est la RD, plus il faut d'armure pour l'augmenter de 1 pourcent supplémentaire. En revanche, le bénéfice de chaque nouveau % de RD est d'autant plus grand que la RD est grande. Pour illustrer, considérons une attaque qui inflige 10 000 points de dégâts physiques, avant la réduction par l'armure :

  • Si la RD est de 50% et passe à 51%, les dégâts infligés par l'attaque passent de 5 000 à 4 900 soit une réduction de 2%.

  • Si la RD est de 60% et passe à 61%, les dégâts infligés par l'attaquent passent de 4 000 à 3 900, soit une réduction de 2,5%.

Donc, même si le % de RD augmente moins vite si on a déjà beaucoup d'armure et qu’on en rajoute, chaque point d'armure a toujours à peu près la même contribution à l’encaissement, et à la vie effective solide (voir III). L'armure est dans wow une stat très rentable pour un tank. Pour une explication détaillée des mathématiques derrière ceci, ce lien : http://elitistjerks.com/f81/t18771-protection_guide/.

- La chose importante à retenir est que tandis que la feuille de personnage n'affiche que la valeur absolue de la RD, ce que perçoivent et ressentent les soigneurs en sont les changements relatifs. Si par exemple on passe de 60% à 64%, la feuille n'indique qu'une augmentation de 4%, et pourtant les soigneurs ont 10% de dégâts en moins à soigner.

-Les boucliers, en proportion par rapport aux autres pièces, apportent significativement plus d’armure. Donc, la plupart des boucliers d'un tiers d’équipement supérieur au notre sont une amélioration, même si les caractéristiques à côté ne sont pas tout à fait celles que nous aimerions. On évitera tout de même d'aller chiper les boucliers des soigneurs pour cette raison.

-Il existe un plafond (cap) de RD à 75%. Toutefois cette valeur n'est atteinte que rarement voire jamais, et seulement via le cumul de buffs temporaires. En général on voit des tanks HL dont la RD se situe entre 60% et 70%, bien loin de cette limite.

- Certains talents, objets, gemmes, et sorts, augmentent le total d'armure par un pourcentage. Sans entrer dans le détail, une bonne approximation de cet effet est de considérer que chaque augmentation de 2% de votre armure, réduit les dégâts subis de 1%. Par exemple le talent résistance (+10% armure) réduit les dégâts subis d'environ 5%.

- La prise d'une Potion terrestre réduit les dégâts physiques subis d'environ 6% pendant la durée de l'effet.

    I-B Mécanismes de l'évitement :
      I-B-1 Table de toucher

Il est souvent supposé que les évitements successifs agissent les uns après les autres, par exemple le serveur vérifierait si le monstre rate, et si ce n'est pas le cas le serveur ferait un nouveau test voir si ça pare, si ça ne pare pas le serveur regarderait si ça esquive, etc. Cette approche paraît intuitive, mais les choses ne fonctionnent en fait pas du tout ainsi.

Ce qui se passe, est que le serveur "lance" une sorte de "dé à 100 faces" (avec des facettes légèrement arondies pour tenir compte des décimales...), unique, pour déterminer le résultat de l'attaque. Toutes les statistiques d'évitement du personnage interviennent à la fois. Pour illustrer, si on prend un tank (à poil), avec 5% de chances de rater, 4% d'esquiver, 5% de parer, et 32% de bloquer dont 12% de façon critique, le serveur construit la table de toucher de la façon suivante :

    01 - 05: raté (5%)
    06 - 10: parade (5%)
    11 - 14: esquive (4%)
    15 - 46 : blocage (32%)
    47 - 94: touché (47%)
    95 -100: coup critique (6%)
... et un unique jet de dé détermine le résultat.

On note que grâce au talent « bastion de défense », l’éventualité de subir un coup critique est supprimée, à condition d’être en posture défensive.

Si le coup est bloqué, un deuxième dé est jeté et il y a 12% de chances que le blocage soit critique.
Prenons un autre guerrier, bien mieux équipé cette fois. Il a encore 5% de chances d'être raté (non modifiable par l’équipement à cataclysme), 15% d'esquiver, 15% de parer, 50% de bloquer La table de toucher serait alors :

    01 - 05 : raté (5%)
    06 - 20 : parade (15%)
    21 - 35 : esquive (15%)
    36 - 85 : blocage (50%)
    86 - 100 : touché (15%)

Si le même guerrier active la maîtrise du blocage, cela "pousse" hors de la table de toucher les coups normaux :

    01 - 05 : raté (5%)
    06 - 20 : parade (15%)
    21 - 35 : esquive (15%)
    36 - 100 : blocage (65%)
... Le monstre ne peux alors pas toucher notre guerrier sans être au minimum bloqué.

On remarque aussi qu'avec suffisament de % de blocage, en activant maitrise du blocage on supprime les critiques. Ceci permet par exemple de passer en posture de combat quand on tank pour lancer lancer fracassant sans risquer d'en prendre un.

En apparte, les chances de ne pas toucher qu'ont un monstre sont réduites de 0,08% fois la différence de niveau (d'où le fameux 102,4%...)

      I-B-2 Effet exponentiel de l’évitement :

Très bien équipé, le guerrier peut envisager en raid un évitement autour de 40% en conditions raid, on remarque alors que l'apport de 1% d'évitement pour passer à 41%, confère une réduction des dégâts de 1.6%. Cet effet rappelle un peu celui de l'armure.

Donc plus notre pourcentage d'évitement (esquive/parade/maîtrise) est élevé, plus chaque nouvel apport est efficace.

Cet effet exponentiel vient du fonctionnement de la table de toucher. Il tend à compenser l’effet des rendements décroissants : les pourcentages d’évitement supplémentaires apportent une contribution à la survie du guerrier plus importante si on se situe dans des valeurs élevées d’évitement.

Malgré ça, en pratique, les rendements décroissants sont tels qu’ils ne permettent pas d’accumuler aveuglément l’esquive et la parade sur l’équipement. Toutefois, un effet exponentiel survient aussi sur la maîtrise, et cette statistique n’est pas soumise aux rendements décroissants.

Ceci est discuté en III.


II- Prix de l'équipement :

Les développeurs, distribuent les statistiques d'un objet, en y répartissant un budget de points dont le montant initial dépend du niveau (ILVL) et de l'emplacement de l'objet. Par exemple les épaules épiques d’un certain iLvl ont toutes le même budget de points objets.

Il est donc très important de rechercher des objets dont les statistiques sont celles qui valorisent le tanking propre à notre classe.

    +1 fo, agi, int, esprit => 1.0 points d'objets
    +1 tt score de combat => 1.0 points d'objets
    +1 endu => 0.67 points d'objets (ou 1.5 endu = 1 point d'une autre stat)

    +1 valeur de blocage => 0.85 points d'objets
    +14 armure => 1 point d'objet (à confirmer pour cataclysme)
    +1 resistance à la magie => 1 point d'objet (à confirmer pour cataclysme)

Il est aussi important de noter que les gemmes de même niveau apportent toutes le même nombre de points d'objet :

    Qualité verte : 30 points d'objets
    Qualité verte (parfaite) : 35 points d'objet
    Qualité bleue : 40 points d'objets
    Méta (craft) : 54 points + effet secondaire

A niveau égal, il n'y a donc pas d'objet meilleur que d'autres, mais seulement certains qui conviennent mieux à notre classe. C'est exactement ce dont on parle quand on dit qu'une stat est rentable.
III - Choix de l'équipement.

Avec un budget limité, la question du choix de l’équipement est donc essentielle pour un tank.

Je commencerai dans ce chapitre par reclarifier la notion de vie effective (en anglais : Effective Health : EH), qui vise à qualifier la capacité à encaisser d'un tank. Dans un deuxième temps, j’introduirai la notion de « vie effective statistique » (endurance + armure + statistiques d’évitements) qui permet de tenir compte des mécanismes de l'évitement.

Les paragraphes qui suivent concernent les joueurs avancés, vous pouvez sans problème si vous le souhaiter passer aux conclusions du III-E, qui sont dédiées au choix des équipements et des stats de tanking.

    III – A Vie Effective Solide.

Je noterai dans la suite VE : vie effective solide.
Elle est égale à la quantité de dégâts qu’il peut subir sans recevoir de soin :
    Vie effective solide :
    VE = nombre de points de vie / (1- RD).

Un tank par exemple ayant 100 000 Points de vie, et dont l’armure absorbe 2/3 des dégâts, a une VE de 100 000 / (1/3) = 300 000 hp. Il peut donc prendre au minimum 300 000 dégâts sans mourir.

Cette vie effective est dite « solide » car elle ne dépend pas de facteurs aléatoires, par opposition à la vie effective statistique que nous verrons en III-B .

Le temps qu’ont les soigneurs pour remonter leur tank, dépend donc de la VE.
Plus la vie effective solide est élevée, moins la barre de vie du tank semble baisser rapidement du point de vue des healeurs, plus ils ont de marge d'erreur.

L'intérêt de cette notion est aussi de pouvoir se calculer pour être utilisable.

Si 2 tanks ont des VE identiques, les soigneurs ne pourraient dire quel des 2 tanks a plus d’endurance que l’autre. En revanche, dès qu’il s’agit de remonter les barres de vie, celle de celui qui a le moins de points de vie (donc plus d’armure) nécessite moins de soins pour être remontée.

De fait, tant qu'il s'agît de dégâts physiques, l’armure apporte quelque chose d’équivalent à l’endurance. Cet apport se fait avec des points de vie en quelques sortes « invisibles » : ils augmentent la VE en nullifiant certains dégâts, qui n’ont donc pas à être remontés.

L’armure est d’autant plus bénéfique que le tank possède d’endurance. La VE est en effet une multiplication entre le nombre de points de vie et une grandeur qui dépend de l’armure.

La « synergie » entre ces 2 statistiques, est calculable rigoureusement.
Néanmoins, une approximation pratique qui s’est avérée être très proche de la réalité sur tout le pallier wotlk, consistait à écrire que 1 armure était équivalent à 1 point de vie en terme de VE, bien que cela ne soit pas intuitif à première vue.

Au niveau 85, l'équivalence est pour l'instant environ +1 armure ~ +2,5 pv

    III – B Vie effective statistique :

La vie effective statistique, que j’appellerai VEs dans la suite, est la valeur de la vie effective solide vue au III-A, multipliée par l’évitement moyen du tank.

    Vie effective statistique :
    VEs = VE / (1- %ratés - %esquive - %parade - 0.3x (%blocage) x (1+ %blocage critique))


On note bien que la vie effective statistique, prend aussi en compte les points de vie et l’armure du tank.

Dans cette vie effective, il y a une partie solide (constante, toujours là, fiable..) et une partie statistique (aléatoire, irrégulière...).

Un tank ayant par exemple 50 000 pv, une absorb de 50% par l'armure, et 10% d’évitement total (sans blocage), a une VEs de 111 111 hps.

Dans cet exemple, ça veut tout simplement dire que notre tank peut en moyenne se prendre 111 111 dégats avant de mourir. Comme la part solide de cette VEs est 100 000 pvs (50K pvs /(1-50% de l'armure)) , on sait qu'il pourra toujours au moins encaisser 100 K, les 11,1K restant sont une valeur moyenne.
Cette approche n’a d'intérêt que si le tank a suffisamment d’endurance et d’armure pour la rencontre considérée. Si au contraire les soigneurs sont tenus de spammer en continu leurs sorts pour le tenir en vie, c’est à dire si ils ne tiennent pas compte de l’évitement du tank dans leur manière de faire, il est logique ce dernier ne doive pas se reposer sur des notions de vie effective statistique.


    III – C L’équivalent en points de vie.

L’équivalent en points de vie (Eqpvs) est l'unité qu'on peut considérer lorsqu’on modifie un équipement de tank, pour savoir quels pièces ou reforge ou gemmage sont les meilleurs du point de vue de la vie effective.

Cette notion permet de ramener des améliorations de stats à une même unité avec laquelle on est familiers (le point de vie), pour les comparer.

L’Eqpvs est défini comme le nombre de points de vie équivalents à cette modification d’équipement en termes de vie effective statistique .

Pour les plus curieux, l'équivalent point de vie se calcule ainsi :
Equivalent en points de vie :

EQPvs = (EVs2-EVs1)x (1- MIT1))

avec :
EVs1 : Vie effective statistique de l'équipement de départ.
EVs2 : Vie effective statistique de l'équipement d'arrivée.
MIT1: mitigation moyenne par l'équipement 1.


Exemple 1 :
    Un tank a 100k points de vie. Il augmente son armure dont l’absorption passe alors de 61% à 62%.
    L'eqpv de cette modification se calcule et vaut 2752 Pvs.

    Cela veut dire qu’en termes de vie effective, il est parfaitement équivalent de passer de 100 000 pvs à 102 752 pvs en gardant 61% d’absorption, que de passer de 61% d’absorption à 62% d’absorption en se maintenant à 100k pvs.

On rappelle que la notion de vie effective statistique intégre l'endurance et l'armure. Celle d'eqpvs est donc applicable pour calculer les correspondances entre l'armure et l'endurance.

Exemple 2 :
    Un tank a 100k points de vie, 37k armure, 25% esquive, 20% parade, 5% ratés, 0% bloqué, soit 50% d’évitement. Il gagne 1% parade.

    L’équivalent point de vie de ce gain est 2000 Hp.

C'est à dire que par cette amélioration de stuff, le tank pourra recevoir en moyenne autant de dégâts supplémentaires que si il avait augmenté ses points de vie de 2000.

    Si le tank avait 200k points de vie de base, cette modification vaudrait 4000 Hp.
    Si le tank à 100k points de vie partait de 10% d’évitement au lieu de 50%, la modification ne vaudrait plus que 1100 hp.

On retrouve ici qu’un apport d’évitement donné (1%) a une contribution à la survie qui dépend des autres stats. (cf I-B-2)
On obtient deplus ici une idée du nombre de points de vies équivalents à l'apport de 1% d'évitement. Il est toujours utile d'avoir ce genre d'ordres de grandeur en tête quand on a à choisir vite entre 2 objets.

Exemple 3 :
    Un tank a 175 k pvs, 11,23% esquive, 18% parade, 5% ratés, 54.91% blocage dont 34% crits.
    Il dispose d’une chasse à sertir et hésite entre 4 gemmages : Esquive (+40), Parade (+40), maîtrise (+40), Endurance (+60).

    Les 4 gemmes « valent » le même nombre de points objets. (cf II)

    L’option esquive a un Eqpvs de 706 Pvs (en tenant compte du rendement décroissant)
    L'option parade a un Eqpvs de 578 Pvs (ditto)
    L’option maîtrise a un Eqpvs de 724,32 Pvs
    L’option Endu vaut en Eqpvs la quantité de point de vie qu'elle apporte, c'est à dire 60x 14x 1,05x 1,15= 1 014 pvs (15% de la spé def et béné des rois.)


La notion d’équivalents PV permet ainsi d'argumenter des choix qui tiennent comptent de la synergie entre les statistiques de tanking et des coûts en points objets (puisqu'on les connaît d'après le II).

Elle n'est pas parfaite mais elle est par exemple très efficace quand il s’agit de comparer 2 améliorations de même nature (ex: de l’endu contre de l’armure : 2 apports de vie effective solide).

L'exemple 3 au III-C est le cas d'école. Après avoir atteint un niveau d'équipement un minimum correct (environ Ilvl 350), à choisir entre esquive, parade ou maîtrise (3 améliorations d'évitement), un tank prend indiscutablement la maîtrise.

Quand il s’agit de choisir 2 améliorations de natures différentes (de l’esquive contre de l’endurance par ex.), le choix doit aussi tenir compte des exigences des boss à tanker (vie effective solide nécessaire, contraintes de mana des soigneurs …).


Je vous invite si vous le souhaitez, à télécharger et essayer par vous-même cette feuille excel qui permet de calculer les équivalents en points de vie dans les exemples précédents et qui peut s'utiliser pour votre propre perso.

La notice est en première page. Il faut excel 07 pour ouvrir ce fichier

http://www.gamefront.com/files/20781143/EhScalc1.62.xlsx
    III – D Equilibrage parade et esquive :

L'exemple 3 du III-C, montre que la maîtrise devient rapidement plus intéressante que l'esquive et que la parade.

La possibilité de retoucher l'équipement implique cependant qu'il faille parfois faire un choix entre ces deux dernières.

Pour faire ce choix , entrent en compte :

    - L'effet du talent tenir le front : après chaque parade les chances de blocages critiques et de coups critiques sont augmentées de 10% pendant 10 secondes

    - L'influence des rendements décroissants sur l'évitement : pour en souffrir le moins possible on aurait tendance à équilibrer les pourcentages d'esquive et parade.


On rappelle que seule la partie de l'évitement qui provient de l'équipement et des buffs est soumise au rendement décroissant.

Après calculs, je suis arrivé à la conclusion que le plus optimisé est de chercher à équilibrer les pourcentages d'esquive et de parade en gardant un écart faible.

C'est à dire un écart d'à peu près 2% (une fois buffé) si on possède l'enchantement marchevent, sinon 1% :
    - 1 % de marchevent : le proc de l'enchantement apporte environ 2,5 % d'esquive et est actif un tiers du temps environ.
    - 0.75% seulement pour favoriser tenir le front.

Par exemple 15% parade et 13% esquive, avec marchevent.


Cette méthode peut sembler empirique, surtout parchutée comme ça. Néanmoins, je ne pense pas qu'en réalisant vos propres calculs vous arriviez à quelque chose de très différent .

Il est de toutes façons impossible de produire une formule qui soit à la fois exacte et précise dans le cas général pour savoir comment équilibrer esquive/parade, car rien que si on considère les rendements décroissants il y a une dépendance de l'équipement et donc du personnage considéré.

Et au bout du compte, ça ne change pas grand chose.
C'est à dire que les points objets perdus si on fait le mauvais choix vont être d'une cinquantaine tout au plus : c'est peu. Mais comme la question revient souvent sur cet équilibrage j'ai pensé qu'il fallait en parler dans le post.


Pour expliquer comment on peut arriver à ce nombre de 2% :

On considère un tank qu'on appelle numéro 1, et qui a
    12% esquive, 15% parade, 55% de blocage dont 35% critique.
    La métagemme +1% blocage est activée et le boss tape toutes les 2,6 secondes
    .


On va le comparer avec un autre tank, numéro 2, qui a :
    11% esquive, 16% parade, 55% blocage dont 35% crit.
    Même méta et même boss
    .


1% de l'esquive ont donc été changés en 1% parade entre les tanks 1 et 2.
Cette transformation a un coût en points objet à cause des rendements décroissants sur l'évitement.

L'évitement total (maîtrise/parade/esquive/ratés) étant inchangé, la différence de mitigation entre tank1 et tank2 provient donc uniquement du talent tenir le front.

L'idée va être :
1/ de calculer la différence de dégâts subis.
2/ d'évaluer le coût en points objet pour passer de tank1 à tank2
3/ voir si c'est rentable.
4/ conclure.

Pour chaque étape j'ai utilisé la feuille ehcalc, qui s'y prête bien :

(Pour plus de clarté j'ai souligné en vert les données, et en rouge les résultats calculés par la feuille.)

1/ Dégâts subis :
http://img850.imageshack.us/img850/1922/step1hh.jpg

L'activité du buff "tenir le front" passe de 46.48% à 48,86%. un gain de ~2,4%.
C'est à dire que le pourcentage de blocage critique qui était en moyenne de 39.65% avec tank1, est passé à 39.89%. Ici on voit bien que l'effet sur l'activité d'une augmentation de 1% de parade, est faible.

Par le passage de tank 1 à tank2 les dégâts en moyenne sont ainsi réduits de 0.09% (calculés par la feuille)

2/ Coût en point objets de la transfo :
http://img713.imageshack.us/img713/5508/step2cd.jpg

à 15% de parade et 12% d'esquive, il faut respectivement 231 et 214 aux scores de parade et d'esquive pour gagner 1% d'évitement.
Le transfert de 1% d'esquive en parade a donc ici coûté environ 17 points objets.

3/ Rentabilité ?
http://img5.imageshack.us/img5/6069/step3wr.jpg

Investis directement en score d'évitement (par exemple en score d'esquive), ces 17 points objets (presque une demi gemme) conduisent à réduire les dégâts de 0.16%.
C'est donc déjà deux fois meilleur que la modification que nous avons étudiée et qui consiste à monter le pourcentage moyen de blocage critique en reforgeant l'esquive en parade.

4/ Conclusion
C'est à dire que en raison des rendements décroissants sur l'évitement et malgré le talent tenir le front, il n'est pas rentable de sacrifier des stats pour creuser l'écart entre esquive et parade.
    III – E Conclusions :

Le cas pratique de l’exemple 3 révèle à quel point les développeurs ont diminué l’apport de l’évitement sur ce nouvel add-on.

En effet ; même en considérant l’approche statistique, le tank a désormais une meilleure survie en choisissant l’endurance.

Cette dévalorisation de l’évitement s’explique directement par les rendements des scores de combats:
    ~170 pour 1% de parade/esquive au niveau 85.
    ~ 40 pour 1% de parade/esquive au niveau 80.


Cependant, les mécanismes des classes de soigneurs ont été remaniés aussi, et leur gestion de mana est plus difficile en comparaison avec l'extension précédente. Les tanks ont donc parfois intérêt à sacrifier de l'endurance pour gagner en évitement afin d'économiser des heals.

Il y a on va dire, 2 écoles pour gemmer/reforger :

Première façon de faire : Orientée Endu


Deuxième façon de faire : Orientée évitement


Il y a aussi la méthode bourrin qui consiste à mettre Saphir océan solide ou Ambréine cassée sur toutes les slots mais je ne suis pas fan.

C'est donc aussi une question de préférence personnelle. Ca ne va pas changer fondamentalement votre guerrier. Entre une orientation endu et une orientation évitement il va peut être y avoir 5K pvs et 3 ou 4% à tout casser d'évitement de différence, ça reste donc surtout du réglage fin.

Pour résumer rapidement, le choix 2 est plus efficace vis à vis de la mana de vos soigneurs. Mais comme les dégâts sont plus irréguliers, il demande une meilleure réactivité des heals et pour l'utilisation de vos CD défensifs persos. On est aussi un peu plus vulnérable aux mauvaises combos et sur certains event ça peut être inconfortable.

Le choix 1 est plus safe et aussi plus adapté aux combats qui comportent une grosse part de dégâts magiques. Si vous débutez en tanking c'est celui que je vous conseille car il est passe partout.

Il est éventuellement possible d'optimiser un peu selon les combats. Par exemple sur la rencontre Sinestra où les soigneurs ont une mana virtuellement infinie, le choix de l'endurance semble plus naturel.
Sur un combat comme Chogall où les dégâts sur le tank sont faibles mais que la mana des heals est une clé du fight, je trouve que l'évitement est plus approprié.

Rien ne vous empêche non plus de faire quelque chose entre les deux et d'utiliser un mix que vous jugez plus adapté. Par exemple Saphir océan solide en bleu, Ambréine cassée en jaune et Oeil de démon de défenseur en rouge est possible. En revanche il ne faut pas utiliser d'autres gemmes que celles indiquées plus haut.
Par exemple, on ne gemme jamais esquive !

Enfin à propos de la métagemme. Pour simplifier, on va dire qu'avec un ilvl inférieur à 350 il vaut sans doute mieux prendre Diamant ombresprit austère car on a pas encore assez de maîtrise pour profiter de l'alternative efficacement. Avec un ilvl supérieur à 380 il vaut à priori mieux prendre Diamant ombresprit éternel. Entre 350 et 380, les 2 gemmes sont à peu près équivalentes.


Au niveau des reforges, c'est assez simple puisqu'on choisira toujours une manière de faire qui va dans le sens de Maîtrise > parade et Maîtrise > esquive.

Entre esquive et parade, d'après le III-3 il faut garder des scores relativement proches, c'est à dire :
    environ 2% de parade de plus que l'esquive, si vous avez l'enchantement marchevent. (par exemple 15% parade et 13% esquive)
    environ 1% sinon (par exemple 13% parade et 12% esquive)


Enfin concernant les enchantements, leur nombre est réduit donc demandez à un enchanteur de vous linker son métier et vous saurez. Pour l'arme, marchevent est cher mais son apport représente 2,5% d'esquive avec une activité élevée (environ 35%) : c'est bien. Pour les bottes je vous invite très fortement à préférer l'option vitesse (avec +endu ou +maîtrise selon votre budget).


Enfin, je vous invite une fois encore si vous voulez aller plus loin dans l'optimisation de votre perso, à télécharger le calculateur
http://www.gamefront.com/files/20781143/EhScalc1.62.xlsx
Il faut excel 07 pour ouvrir le fichier et la notice est en première page


En ce qui concerne la suite des choses :

Va s'améliorer l'équipement des soigneurs, et donc leur regénération de mana. Si ils deviennent à nouveau capables de spammer leurs soins, alors obligatoirement les rencontres seront modifées avec des boss qui tapent plus fort et plus vite. Il est raisonnable de penser que l'endurance sera de plus en plus privilégiée au fil des patchs.
IV- La génération de menace. (maj 12/09/11)

- Chaque dégât infligé génère 1 point de menace sur la cible,
- Chaque point de vie soigné génère ½ point de menace divisé entre les monstres en combats.

L’aggro est reprise quand le joueur a généré :
    130% de la menace du tank, si le joueur est à distance
    110% de la menace du tank, si le joueur est en mêlée.

Les guerriers ont une génération de menace de 500% en posture défensive (1 dégât infligé = 5 points de menace générés)


    IV - A Menaces des sorts du guerrier défensif :


Les mécanismes de menaces cachées du guerrier ont été revus à cataclysme.

Comme ces menaces cachées sont, il semblerait, peu importantes, d’ici que j'ai plus d’informations elles sont négligées dans la suite du post .

J’en tiendrai compte seulement pour coup trauma qui a un bonus supplémentaire de x2 à la menace. (cad 1000% des dégâts infligés))

N’ayant pour l’instant pas de formule qui donne les dégâts d'après des scores de combat (ni de spreadsheet comme à wotlk), j’ai extraits des world of logs en raid 25 les dégâts moyennés sur 24 pulls contre un boss poteau (ragnaros), des sorts d'un guerrier dont l'ilvl moyen est 375.

Cette manière d'extraire les dégâts moyens de nos sorts à partir des logs, a ses avantages et ses inconvénients. Apriori, les chiffres ne sont pas trop déconnants (n'hésitez pas à signaler si vous trouvez des aberrations), en tous cas suffisament exploitables pour en tirer les conclusions.

L’ilvl moyen du personnage est 375, les dégâts moyens sont pris en conditions de raid25 et en tenant comptes des coups critiques.



Table des menaces :

Sorts |Dégâts moyens |Menace |Menace |Menace | Tlim
|(par cible) |instantanée|par sec |par rage |

Dévaster | 11 546 | 59 788 | na | 3 986 | na

Heurt de | 18 066 | 85 170 | 14 195 | 4 260 | 0,17s
Bouclier

Revanche | 13 107 | 67 591 | 13 518 | 13 518 | 0,16s
(par cible)

Onde de | 14 862 | 74 311 | 3 716 | 4 954 | 0,03s
choc
(par cible)

Coup | 9 081 | 90 810 | 3 027 | 6 054 | 0,03s
trauma

Pourfendre | 13 702 | 68 507 | 4 567 | 6 851 | 0,07s
(6 tics)

Coup de | 6 413 | 32 067 | 5 344 | 1 603 | 0,09s
Tonnerre
(par cible)

Frappe héro | 14 289 | 71 443 | 23 814 | 2 381 | na

Enchaînem. | 10 538 | 52 690 | 17 564 | 1 756 | na

Saut héro | 9 671 | 48 352 | 805 | na | 0,02s

Lancer Héro | 8 100 | 40 501 | 1 350 | na | 0,03s

Ivresse | 11 500 | 57 500 | na | na | na
(sans le soin)



Avec :
Dégâts moyens :
    Dégâts moyens infligés par le sort

Menace instantanée :
    Menace générée par la technique.

    Sur dévaster et revanche, j’ai ajouté une partie de la menace de Heurt de bouclier pour tenir compte du talent Epée et bouclier.
    J’ai transféré 10% des dégâts d’onde de choc vers coup de tonnerre, pour tenir compte du talent « Foudroyé».

Menace par seconde :
    = menace générée / Temps de recharge du sort.
    Cette grandeur est utilisée en IV-C

    Sur pourfendre, le temps de recharge considéré est 15 secondes.

Tlim :
    Temps au dessus duquel, quand le gcd est disponible, il est moins rentable en menace d’attendre la « recharge » que d'utiliser dévaster.

    La manière de le calculer est en IV-C.
    IV-B Aggro rapide :

Lorsqu’on a besoin de générer beaucoup d’aggro rapidement, on utilise d'abord les sorts dont la menace instantanée est la plus élevée.

Ceci donne comme ordre de priorité :
    Coup trauma > Heurt de bouclier > Revanche > Onde de choc > dévaster >

Concernant frappe héroïque, sa menace instantanée est élevée. Cependant, le fait qu’elle soit sur un cooldown indépendant fait qu’elle n’a pour moi pas sa place dans un tel classement.

Si la rage le permet : on utilise frappe héroïque.
Ce sort est des moins rentables en termes de menace par rage.
Son utilisation est à l’appréciation du joueur.

On remarque que dévaster n’est un sort ni très aggrogène, ni très rentable par rapport à son coût en rage.

Dans les situations où la rage peut tomber à zéro, il faut savoir prioriser les sorts en fonction leur menace par rage, ce qui (par chance), revient à appliquer le classement ci dessus.

    IV-C Cycle d'aggro maximisée :

Le classement du IV-B peut permettre de réaliser des bursts aggro (récupération de monstres non tankés par exemple). Mais cet ordre ne maximise pas la menace totale générée si vous devez vous concentrer sur une cible...

      IV-C-1 Prise en compte des temps de recharge :

Tout d'abord, on se place dans l'hypothèse d'un cycle d'aggro "idéal" dans lequel :

  • On élimine tous les sorts dont la menace instantanée est inférieure à celle dévaster.
  • (En monocible, il s'agit de lancer héro, coup de tonnerre, saut héroique).

  • On suppose que la rage disponible est suffisante pour lancer les sorts de notre choix.

  • Tous les autres sorts sont mis sous recharge dès que possible.

  • Les gcd restant disponibles sont utilisés pour lancer "dévaster".



Dès lors, dès que nous avons un choix à faire pour lancer un sort, on considère la différence d'aggro par rapport au cycle idéal décrit ci-dessus.

Par exemple :
Coup traumatisant et heurt de bouclier sont disponibles en même temps.

Choix 1 :
    On lance heurt de bouclier. Donc on décale coup traumatisant de 1,5 secondes (durée du temps de recharge universel : gcd)

    Avec une simple règle de 3, on calcule la perte d'aggro par rapport au cycle idéal.
    Elle est égale à : (1,5 secondes)x (Menace générée par coup traumatisant)/ (Temps de recharge de coup traumatisant)

Choix 2 :
    On lance coup traumatisant. Donc on décale Heurt de bouclier de 1,5 secondes

    La perte d'aggro (toujours par rapport au cycle idéal) est : (1,5s)x (menace du HB)/(Cd du HB)

La comparaison des 2 résultats donne l'ordre de priorité entre ces sorts.

On remarque que la recharge du heurt de bouclier (6 secondes) est beaucoup plus courte que celle du coup traumatisant (30 secondes). Le fait de décaler un heurt de bouclier de 1,5 seconde revient à perdre 1/4 de la menace totale d'un heurt de bouclier par rapport au cycle d'aggro idéal.

Le fait de décaler un coup traumatisant de 1,5 secondes, n'en fait perdre que 1,5/30 c'est à dire 1/20.

Si on regarde le tableau en IV-1, il est clair que le choix 1 est meilleur (et de loin).


C'est à dire qu'il est parfois moins grave du point de vue de l'aggro totale générée, de retarder des sorts dont les temps de recharge sont très grands, même si les aggros instantanées de ceux ci sont plus elevées.

La manière correcte de générer de l'aggro prend donc en compte les temps de recharge.

On remarque que la grandeur : (menace générée / temps de recharge), est la menace par seconde du sort.

Pour les mêmes raisons, à wotlk on priorisait dans le cycle furie sanguinaire dont les dégats étaient d'environ 2/3 de ceux de tourbillon mais pour un temps de recharge
2 fois moins long.
Pour un "burst dps" (un monstre disponible à peine quelques secondes), on priorisait tourbillon. En revanche pour maximiser le dps total sur un boss par exemple, on priorisait sanguinaire.

En tanking, c'est exactement le même principe. Et en pratique aussi il faut savoir jongler, parfois faire un mix, entre le cycle court (burst aggro), et le cycle long (qui tient compte des temps de recharge).
    IV - C - 2 Cycle d'aggro monocible :


D'après ce qui précède, et le tableau donné en IV-A, l'ordre de priorité à donner sur les sorts pour une aggro maximisée est :

Heurt de bouclier > Revanche > Coup trauma > Pourfendre > Onde de choc > dévaster

Concernant coup de tonnerre, il peut remplacer un dévaster.
La condition "sine qua non" est que sa menace instantannée soit plus grande que celle d'un dévaster (cf IV-C). Ce qui n'est faisable que si celui ci rafraichi un débuff pourfendre.
D'après le tableau du IV-A, il faut que le débuff pourfendre en question soit au minimum moitié expiré lors du rafraichissement, pour que cette option soit rentable.

Comme cette condition ne peut pas survenir toutes les 6 secondes (Cd du coup de tonnerre), il ne faut pas tenir compte en monocible de la case mps du coup de tonnerre en IV-A.


En pratique :
Les 2 sorts ayant les plus grandes menaces par secondes (mps) sont heurt de bouclier et vengeance (~14000et ~13000)

Quant aux sorts restant, les Mps se situent entre 4000 et 6000, donc du mêmes ordre de grandeur.

C'est à dire qu'il est très pénalisant du point de vue de l'aggro générée de retarder l'utilisation de vengeance ou de heurt de bouclier. A l'inverse, les erreurs d'exécution sur l'ordre de priorité des autres sorts ont pas beaucoup d'importance.

Tlim :
Retour sur la grandeur Tlim donnée dans le tableau...
On est dans une situation où le Gcd est disponible et la recharge d'un sort donné va bientot être terminée (dans T secondes, où T est moins grand qu'un gcd).

On veut savoir si il est préférable d'utiliser le Gcd immédiatement pour lancer un dévaster et faire notre sort juste après, ou bien si il est préférable d'attendre que la recharge du sort soit terminée afin le lancer sans le retarder.

On note Tlim le temps qui correspond au fait que les 2 scenaris soient équivalents.
Si T>Tlim il vaut mieux lancer dévaster
Si T<Tlim il vaut mieux attendre que le sort soit dispo et le lancer.

On note Mps la menace du sort considérée.
On note Mdev la menace instantannée d'un dévaster.

Evidemment on est ici dans une situation d'aggro "longue". Si on a besoin de générer une aggro rapide il seraiit souvent préférable d'attendre quelques dixièmes de secondes pour lancer un sort dont la menace instannée est plus elevée que celle de dévaster.

Scenario 1:
On lance dévaster, on retarde de 1,5-T le sort en question, soit une perte de menace de (1,5-T)x Mps par rapport au cycle idéal.

Scenario 2 :
On attend T secondes pour lancer notre sort, soit une perte de menace de Mdev x T/1,5.

Tlim s'obtient en résolvant (1,5-Tlim)x Mps = Mdev x Tlim / 1,5

Le tableau du IV-A donne les valeurs de Tlim pour chaque sort.

On constate que ces Tlim sont proches de zéro. C'est à dire qu'il est en pratique quasiment toujours plus rentable d'utiliser le Gcd dès qu'il est disponible.
    IV - D Génération d'aggro sur plusieurs cibles :


Les 4 sorts du guerriers concernés par le multicible sont :

Coup de tonnerre :
    Dégâts (par cible) : 6 413
    Aggro (par cible) : 32 067
    Tps de recharge : 6 secondes
    Menace par seconde (par cible) : 5 344
    Menace par rage (à diviser par le nombre de cibles) : 1 603

Onde de choc :
    Dégâts (par cible) : 14 862
    Aggro (par cible) : 74 311
    Tps de recharge : 20 secondes
    Menace par seconde (par cible) : 14 195
    Menace par rage (à diviser par le nombre de cibles) : 4 260

Pourfendre :
    Dégâts (par cible, pour 6 tics) : 13 702
    Aggro (par cible) : 68 507
    Tps de recharge : 15 secondes
    Menace par seconde (par cible) : 4 567
    Menace par rage (à diviser par le nombre de cibles) : 6 851

Enchaînement (maximum 3 cibles) :
    Dégâts (par cible) : 10 538
    Aggro (par cible) : 52 690
    Tps de recharge : 3 secondes
    Menace par seconde (par cible) : non pertinent (recharge independante)
    Menace par rage (à diviser par le nombre de cibles) : 1 756

On pourrait en plus considérer revanche puisque ce sort affecte effectivement 2 cibles. Pour les aggros relatives à ces sorts, on peut se référer au IV-A

On constate que pour 4 cibles et plus, de tout point de vue (instantanée, par seconde, et par rage) l'aggro des sorts précités est meilleure qu'un heurt de bouclier (qui est le sort prioritaire en monocible.)

Pour faire suite à la méthode employée en IV-B et IV-C, on va distinguer l'emploi de cycles longs où l'aggro est maximisée, et de cycles courts où l'aggro a besoin d'être fixée rapidement.


    Cycles longs en aggro multicible :

Pour les mêmes raisons qu'en IV-C, si l'aggro a besoin d'être maximisée, et que la durée du combat permet à onde de choc d'être rechargé au moins une fois, l'ordre de priorité qui maximise l'aggro est :

Pourfendre > Coup de tonnerre > Onde de choc.

Exemple de cycle long : (pourfendre est appliqué en début de combat, puis rafraichi par le talent sang et tonnerre.)

    Pourfendre - CdT - OdC - gcd - gcd - CdT - ....

Avant le deuxième coup de tonnerre, nous avons donc 2 gcd qui en pratique sont utilisés pour Revanche, heurt de bouclier, ou cri démoralisant.


    Cycles mi-longs :

La différence avec le cycle précédent concerne le timing de la pose du pourfendre. Ce dernier sera appliqué en cycles mi-longs, sur l'un des 2 gcd disponibles entre les 2 premiers coups de tonnerre :

    CdT - OdC - gcd - pourfendre - CdT - ....


Calculons la différence d'aggro entre les 2 cycles, au moment du deuxième coup de tonnerre :
    - Cycle long ; première action choix = pourfendre
    Coup de tonnerre est up pendant 1,5 seconde, Odc est up pendant 3 secondes.
    On perd (par cible) : 1,5 x 5 344 + 3 x 3 716 = 19 164 menace

    - Cycle mi long ; première action choix = Coup de tonnerre
    Onde de choc est up pendant 1,5 seconde, pourfendre ne tic pas pendant 6 secondes.
    On perd (par cible) : 1,5 x 3 716 + 6 x 4 567 = 27402 menace.

La différence de menace par cible entre les 2 cycles est d'environ 10 000 points de menace (en faveur du cycle long), soit à peu près 1 sixème de dévaster. Autant dire pas grand chose.

En conclusion, si l'aggro doit être rigoureusement maximisée, on choisit le cycle long. Néanmoins, en pratique, le fait de consacrer le gcd d'engagement à une technique qui n'a pas de réelle aggro instantanée (pourfendre), est une contrainte. Quand l'aggro a besoin d'être fixée rapidement sur les monstres et que pour ce faire le guerrier retarde l'application du pourfendre au deuxième Cdt, on constate que la différence de menace existe mais n'est pas catastrophique.


    Cycles courts :

Les cycles "courts" concernent en fait la majorité des situations rencontrées : typiquement, le pack ennemi est tenu contre l'aggro du soigneur mais les dps ciblent les monstres un à un.
Il n'est donc pas forcément adapté de maximiser l'aggro moyenne générée sur l'ensemble du pack : la menace a besoin d'être maximisée sur la ou les cibles principales.

Il est alors tout à fait justifiable par exemple, d'engager sur un sort multicible dont la menace instantanée est élevée (ex : onde de choc), et de repasser sur une génération d'aggro principalement monocible.
V- Annexes.


    IV - A Annexe sur les rendements décroissants :


Le tableau qui suit, donne en fonction du pourcentage en esquive/parade affiché sur votre fiche de personnage, le score d'esquive/parade qui est nécessaire pour gagner 1% supplémentaire.

Exemple : A 9% d'esquive, il faut +194.3 de score d'esquive pour gagner 1% d'esquive

%Esquive / %Parade | Score pour gagner 1% |
5 | 171.6
6 | 177.1
7 | 182.8
8 | 188.5
9 | 194.3
10 | 200.2
11 | 206.2
12 | 212.3
13 | 218.5
14 | 224.8
15 | 231.2
16 | 237.6
17 | 244.2
18 | 250.8
19 | 257.6
20 | 264.4
21 | 271.3
22 | 278.3
23 | 285.4
24 | 292.6
25 | 299.8
26 | 307.2
27 | 314.7
28 | 322.2
29 | 329.9
30 | 337.6
31 | 345.4
    IV - B Interface et add-ons :

Les addons sont indispensables en Pve dès lors qu'on participe régulièrement à des soirées try (en guilde) dans une logique de progression.

Ils permettent d'acquérir et de cristalliser des repères sur les points clés d'un combat nouveau. Ca peut être technique et général (avoir une aggro multicible précise dans un combat à adds par exemple) ou spécifique à la rencontre (timers à ne pas manquer, mise en évidence de débuffs etc.).

Ils offrent le confort qui nous aide à être solide et fiable vis à vis de nos 24 compagnons de raid (qui soyez sûrs, se fichent que vous soyez assistés par des addons, seul le résultat compte). On affine et on adapte petit à petit notre interface au fil des trys pour gagner en régularité et ne plus faire d'erreur d' "inattention".
D'ailleurs comme on dit : "il n'y a pas d'erreur d'inattention, il n'y a que des addons mal configurés". :)


Pour les grandes lignes :

Avoir une interface dégagée :
  • Epurer un maximum et n'afficher à l'écran que des infos qu'on utilise

    Dans cette logique : on vire les floods de messages pas importants, enlever les messages rouges "la technique n'est pas encore utilisable", on filtre les textes de combat avec un addon type MSBT bien configuré, on sait supprimer les annonces de boss mods qui ne nous concernent pas (très très important), avoir un bon affichage c'est à dire clair des procs et buffs/débuffs importants, etc. )


  • Agencer l'information.
    La méthode à suivre est la suivante : les informations les plus importantes doivent être vues sans avoir à détourner les yeux aie de la partie centrale. Plus on s'éloigne de la partie centrale de l'écran et moins les informations qu'on y affichera devront avoir à être cherchées rapidement.

    Pour illustrer :
    http://img839.imageshack.us/img839/9637/interf.jpg

Les raccourcis :
    Un max de sorts doivent être liés au clavier. Plus il y en a, mieux c'est. Les mouvement de souris servent au ciblage (en plus de tab), et à la caméra.

Le ciblage :
  • Un addon de nameplates (type "aloft" ou "tidy name plates + threatplates"). Le genre avec lesquels on peut jouer des années sans, et des qu'on l'a adopté on se demande comment on faisait avant.
    Ca change de couleur selon l'aggro et c'est plus facile à cibler, c'est dimensionable à notre guise et tout plein de choses encore.

  • Omen threat meter : léger, indispensable en multitarget, permet de savoir l'avance sur notre cible, ne pas suraggro certains monstres quand d'autres sont près d'être repris. Eventuellement demander en vocal des mains de saluts (vos pals heal regarderont pas omen pour vous).

  • Cible et cible de la cible : avoir l'affichage des buffs et des débuffs configurés dans un but logique (on se fiche en général pas mal de voir 15 lignes de débuffs alliés sur notre cible enemie (la plupart des addons de frames permettent qd même de n'afficher que les débuffs de notre classe exemple : fracasse armures). Les buffs de notre cible (exemple nb de croissances de Pulentraille) doivent en revanche être affichés. Concernant la cible de la cible (qui est dans 99% des cas amie), c'est le contraire et ce sont à priori ses débuffs (exemple débuff heal venant d'Halfus) qu'on veut voir.
    En résumé : filtrez intelligement Buffs et debuffs.

Environnement de raids :
  • Buffs et débuffs : Un addon type power aura permet de réagir à la présence de buffs ou débuffs sur certains objets (joueurs, monstres etc.) et d'afficher en fonction de ces paramètres certains graphismes (plus ou moins voyants selon ce qu'on veut, tout se configure au cas par cas) voire même des sons. Ca permet entre autres d'être réactif sur tout un tas d'évenement de raids (débuffs, buffs). L'outil est tellement puissant et pratique que j'aurais beaucoup de mal à m'en passer. Il est malheureusement un peu gourmand en ressources et il faut savoir l'utiliser avec parcimonie.
    Autre alternative (plus simple à configurer mais moins ergonomique) : Class timer.

  • Boss mod : Pour moi le meilleur boss mod est Deus Vox encounter. Chaque annonce est désactivable et reconfigurable en en choisissant la taille, le flashscreen éventuel, la couleur du flashscreen, et surtout le son. Permet de filtrer les annonces inutiles et de mettre en évidence celles qui nous concernent plus particulièrement. En plus cet addon est léger.

  • Affichage de raid : Suivre la présence sur le raid de nos cris, voir les vigilances, les aggros, les morts, et certains débuffs qu'on aura le loisir de paramétrer. Grid fait ça très bien.

  • Recount : Cela permet grace aux "death log" de comprendre nos propres morts, savoir si c'est un problème de heal ou si il aurait été au contraire avisé d'utiliser un CD de survie. Skada est léger et fait ça très bien aussi.



Bon tanking :)
t'as oublié le ne pas poster à la suite svp dans le dernier post


My 2 cents
Fat
Bon courage (:
Hope qu'il soit aussi bon que celui que tu nous avait pondu a wotlk :D
Plussain à tout.
Good luck ;)

Rejoignez la discussion

Retour au forum