Est-ce que si je gagne à l'euro million

Discussion générale
Préc. 1 8 9 10 12 Suivante
Trois jours dans la même robe ( sur le forum) ça me rend malade :(

Donc, je reprends : possible de discuter, ou non ?


Je suis pas chez moi ,trois jours que je suis en galère sur mon tèl. Il a quoi le forum c'est tout cassé ? J'ai quand même pu rédiger les parties qui ne nécessitent pas de quoter ton texte en passant par word mais il faut absolument passer par la war quote, ça fait partie de mon propos global et ça marche pas par tèl. J'ai traité un seul de tes pavés ça fait 5 pages oO. Et il ya 4 parties en tout.
J'espère que j'aurais droit aux 2 points pour l'encre ! Je t'offre un extrait, en dessous. Ca pique, et c'est salé mais n'est ce pas là une extension de ton propos, presque un hommage, : la qualité passe par un message qui choque, qui heurte qui secoue sa propre vision?

Possible d'arrêter de tirer des portraits d'une personne dont tu ne connais strictement rien, à partir de deux messages, ou non ?


Bien sur que si, la preuve j'ai tout de suite vu dans ton discours la caricature du style de post etudiant : un amas snob, compacts, de mots pompeux , des bribes de concepts abscons qui à la première lecture donnent une impression de pertinence et d'intelligence. Le style est lourd, ampoulé , le fond est desservit et du coup perd la primauté qu'il aurait dû avoir sur la forme qui ne devrait être qu'un vecteur de communication surtout quand on prétend servir la cause d'une passion.

C'est une technique connue des politiques et que l'on retrouve aussi chez les faux philosophes.
J'ai eu 18 en philosophie en déblatérant l'air très sûre de moi pendant 4 heures sur un concept qui n'existait pas car j'avais rien fichue, et je m'étais dit " allez perdue pour perdue"

Je suis allée voir mon prof à la fin pour lui dévoiler la supercherie " il m'a dit je sais, c'est pour ça que je vous ai mis 18, c'était très bien fait" : )

Le lecteur noyé sous les notions, synthèses va, d'abord ne rien comprendre, se sentir mal à l'aise , petit presque, et donc cesser toute participation au débat ou adhérer à ton propos " instructifs" sans préciser quoi . Mais adhérer, abdiquer sera toujours moins fatiguant que de démontrer point par point la vacuité ou banalité du fond. Tant la forme est infecte quand on s'y replonge ( le sale boulot ce sera pour bibi! ).

On se dit "waw" il y a du level mais phrase par phrase tu te rends compte que la plupart n'ont aucun sens ou alors un sens très creux dont l'habillage surfait a tromper le lecteur. Ce sera le fil rouge de mon propos dire combien ton propos est qu'un habillage surfait, abscons, et c'est ce qui me met en colère: l'Art, la culture méritent mieux.
Un exemple de supercherie parmi tant d'autres :

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2016/04/04/faux-texte-et-fausse-philosophe-pour-denoncer-les-discours-supposement-profonds/

Et maintenant j'invite les gens à réellement lire tes pavés des pages précédentes et vérifier par eux mêmes combien mon analyse les décrit. Mais je nuance mon propos , tout n'est pas faux.

Voilà j'en ai trop dit, pardon pour faire durer le suspens mais c'est trop dur par tèl. Répond pas pitié, sinon je vais devoir inclure tes nouvelles réponses ça va faire la taille d'un annuaire :(
Je résiste pas à quoter "la synthèse "de ton propos , incroyable cte phrase, j'ai presque envie de me la tatouer sur les fesses : )


Voilà ma définition du cinéma de qualité. Il me semble qu'elle permet d'atteindre un critère (paradoxalement) objectif, qui serait la subjectivité du film.
19/05/2018 18:02Publié par Tristanna
incroyable cte phrase, j'ai presque envie de me la tatouer sur les fesses : )


J'ai plein de scènes très marrantes en tête maintenant.
19/05/2018 17:07Publié par Soulsreaper
19/05/2018 16:17Publié par Almil
...

C'est une évidence car quand on lit cette phrase derrière les 15 000 le mot millions est, de fait, sous-entendu étant donné qu'aucune autre unité n'est précisée. ^^

Et ceci, chers amis, est l'exemple parfait de la source première de conflits de toutes ampleurs dans ce monde : l'interprétation des propos de son interlocuteur.

Qu'on jette des mollusques à ce nain en guise de punition !

Et effectivement, avec 15 000€ (pour te faire plaisir Almil, désolé pour les mollusques c'était pas cool) t'auras même pas de quoi offrir des petits fours décents à Michel Cadreur, directeur de la photographie et Edmond de Char d'Acier, ton rôle principal.


Oui je n'ai pas résisté à planter ma dague c'est un fait mais ce n'est pas une interprétation c'est ce qui est écrit (j'ai dix sous et tu en as vingt c'est pareil)

Que l'Orc écrive le langage commun comme il faut avant de jeter des mollusques. ^^

Mais la précision pour le prix des petits-fours est agréable.
Non, c'est une interprétation. 600 millions et 15 000 sont deux chiffres sans unité, la seule différence est dans l'écriture. Parce que 600 000 000 c'est chiant à écrire.

Que le Nain comprenne le langage commun comme il faut avant de se débarrasser de ses mollusques !
wesh sA devi1 tro 1télo LEs gArs lol
Tristanna, si, je vais te répondre, mais honnêtement tu me fatigues.

D'abord parce que tu viens de confirmer ce que je pensais : tu as été fachée du ton employé sans t'intéresser au fond. Je pourrais te développer pendant des pages le pourquoi je développe ça de cette manière, mais tu as tellement pris le mors aux dents que c'est devenu impossible de discuter avec toi.

Ensuite parce que je commence à avoir la sale impression d'être le compagnon qui a placé une phrase de traviole et qui du coup s'en prend plein la figure par sa petite copine enragée alors qu'il essaye d'arranger les choses.

Enfin... Je sais même pas comment te dire ça en fait, j'ai juste une déformation de langage qui vient d'une éduc que je suis loin de respecter pleinement (je te suis tout à fait sur l'hypocrisie du langage universitaire par exemple), je suis pas étudiante, je hais la philo. Et ton article pourrait être vrai... Si j'avais voulu embobiner le forum, que j'avais l'impression scabreuse de développer des concepts fondamenteux pour l'avenir de l'humanité. En l'occurence, je répondais à Souls, sur un sujet qui me passionne même si je suis loin d'être une spécialiste, du coup je m'emballe. Comme un Marseillais prend l'accent marseillais quand il s'emballe. D'où le pavé & le ton.

Les seuls vrais "concepts" qui pourraient être développés via mon message c'est "objectif" et "subjectif". Haut niveau de philo, effectivement. Soit dit en passant, si je prends la peine de mettre la forme, c'est également pour éviter de fournir des réponses comme la tienne, donc complètement incompréhensibles. C'est à ça que sert la forme, ne t'en déplaise.

Dernière tentative, et après j'arrête, parce que les tendances colériques (on va tourner ça comme ça) des femmes me fatiguent.

Bonne continuation.
Grâce à vous, j'en viens à me demander ce qui fait le plus mal au crâne : l'écriture SMS ou l'écriture "j'ai fait 7 ans d'études"... :)
19/05/2018 21:24Publié par Kelhoran
parce que les tendances colériques (on va tourner ça comme ça) des femmes me fatiguent


L'avantage d'en être une est que tu peux dire ça sans te faire taxer de misogynie. L'inconvénient est que ça fait bizarre, quand même.
19/05/2018 18:22Publié par Thmei
wesh sA devi1 tro 1télo LEs gArs lol


Mais c'est clair wesh les desperate housewives laissez béton sérieux la philosophie du 7eme art ma gueule !
19/05/2018 13:47Publié par Cancre
Ce ne sont pas les millions qui font un bon film...

C'est comme ceux qui disent : "l'argent ne fait pas le bonheur", sauf qu'ils tronquent la citation, qui, complète, est: "l'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue".

Certes, tu peux faire des films sans budget, mais bon, 15k €, t'as aucune chance, même les fans films de très bonne qualité comme "Dragon Ball : Light of hope" (https://www.twitch.tv/videos/256336896 ) coûtent certainement bien plus (d'autant que ce fan film fait largement oublier un certain Dragon Ball Evolution, qui lui, a coûté 30m $)

Mais du coup, ça te donne partiellement raison, dans le sens où même s'ils avaient eu 5 fois plus de budget pour Dragon Ball Evolution, si le script est pourris, ça n'aurait de toute façon pas changé le résultat.

Si j'ai parlé des budgets, c'est qu'aujourd'hui, ça reste un nerfs important dans le domaine cinématographique, que ce soit au niveau des effets spéciaux ou autre, les prix se sont envolé, mais en contrepartie, le réalisme des effets spéciaux aussi.

Mais là encore, c'est assez subjectif. Si tu regardes le premier Terminator (1984), les effets spéciaux ont très très mal vieillis, même dans les versions remastered, certaines animations ne sont pas fluide (la scène du T800 qui sort des flammes), certaines astuce pour réduire le budget perdent leur effet (comme les lunettes de soleil du T800, qui servait à éviter de remaquiller l'oeil qu'il s'arrache dans la salle de bain...), alors qu'à contrario, Retour vers le futur (1985) n'a absolument pas vieillis, et se regarde encore très bien aujourd'hui (même si le futur du film se passe déjà dans notre passé :D)
Et pour en revenir aux budgets, Terminator a coûté 6.4m $, et Retour vers le futur en a coûté 19m $
Oui, 15 000, c'est un peu juste, je le reconnais.

Un film comme le Projet Blair Witch, par exemple, a coûté 60 000 dollars à la réalisation. Il a rapporté plus de 248 millions de dollars dans le monde.

Faire un bon film avec 60 000 dollars, je trouve ça très classe !
19/05/2018 23:22Publié par Soulsreaper
19/05/2018 21:24Publié par Kelhoran
parce que les tendances colériques (on va tourner ça comme ça) des femmes me fatiguent


L'avantage d'en être une est que tu peux dire ça sans te faire taxer de misogynie. L'inconvénient est que ça fait bizarre, quand même.


Tu viens de résumer le problème de la société actuelle : dès que tu as une quelconque spécificité, qu'elle soit sexuelle, ethnique, religieuse, sociale, en rapport avec ton métier / tes études, physique ou ce que tu veux, tu deviens totalement intouchable.

On ne peut plus dire quoi que ce soit sous peine de se prendre des "t'es misanthrope/misogyne", "faut pas faire d'amalgame", "on n'est pas tous comme ça" (qu'est ce que je peux la haïr cette phrase parce que les gens sont devenus incapables de généraliser, sortent l'exception à toute règle sans arrêt parce qu'il n'existe pas de cas universel partout, et ne comprennent pas que dans la vie, quand on ne connait pas son interlocuteur, la règle de prudence est de se baser sur ce qu'il a le plus de chances d'être, voire pire, de partir du pire pour éviter les problèmes... dans mon boulot, l'assurance donc, il m'arrive d'avoir des personnes me sortant que ce n'est pas parce qu'elles ont eu plein d'accidents qu'elles en auront encore plein donc elles comprennent pas pourquoi je les majore ou pourquoi je ne veux plus les garder... ça s'appelle le risque statistique, accompagné de l'expérience personnelle et professionnelle) etc...

Le résumé du monde actuel, c'est quoi ? situation imaginaire, ce n'est pas du concret, c'est juste pour caricaturer ce qu'il se passe... "ok, les 99 personnes précédentes à qui on a donné une arme ont fait un massacre ensuite, mais il ne faut pas généraliser, ce n'est pas parce que la suivante se balade avec une arme de guerre entre les mains dans un aéroport qu'elle va forcément faire un massacre, faut arrêter de cataloguer TOUS ceux qui se baladent avec un fusil dans les lieux publiques comme des gens dangereux qui vont forcément faire un massacre... ce n'est pas le cas pour tous, il y a des exceptions, alors au nom des exceptions, je demande à ce qu'on puisse se balader dans les lieux publiques avec une arme de guerre" (pour ensuite des gens venir en sanglots pleurer la mort de leurs proches en disant "mais pourquoi ? pourquoi ils n'ont pas été l'exception ?" sauf que ça ne les ramènera jamais). Pas besoin de faire un quelconque rapprochement avec un quelconque événement IRL, c'est pas le but et c'est pas le cas, ce genre d'actualités ayant tendance à doucement m'agacer justement pour cette raison. C'est une caricature imaginaire encore une fois, mais je voulais un truc suffisamment percutant pour bien montrer le ridicule de la société sur 90% des cas.

Le rapport avec la misanthropie et la misogynie ? c'est qu'on ne peut même plus plaisanter sur les hommes et les femmes, ni indiquer des faits généraux (oui messieurs, les hommes sont globalement moins fidèles, et oui mesdames, les femmes sont irascibles une fois par mois... ce n'est pas le cas de tout le monde, mais c'est le ressenti global... seulement, c'est interdit de le dire parce qu'il existe des exceptions qui se sentent vexées). Et ça n'a pas besoin d'être prouvé, parce que ça s'appelle l'expérience personnelle, le ressenti intérieur. Et c'est à partir de ça qu'on se forge un principe de précaution dans la vie. C'est une règle de la nature tout simplement, au-delà de tout fondement de société qui consiste (pardonnez l'expression super glamour) à demander aux gens d'écarter davantage les fesses si ils ont eu mal à cet endroit juste avant, plutôt que de prendre la fuite. Résultat, je vais prendre le cas des hommes infidèles par exemple, mais ça veut dire que même si on a une mauvaise expérience à ce niveau, bah tant pis, au nom de la "bonne pensée qui ne généralise pas", on continue d'ouvrir les fesses et tant pis si on aurait pu éviter bon nombre de mauvaises relations si on avait fait preuve de davantage de prudence à la base. Mais cette prudence est mal vue car ça consiste à généraliser parce qu'on a eu des contre-exemples alors que "tout le monde n'est pas comme ça". Tiens, je sais pertinemment que si je prête 50.000 $/€/chf à quelqu'un dans la rue sans lui demander de papiers ni rien, j'ai très peu de chances de revoir mon argent un jour. Mais bon, ils sont pas tous comme ça, alors je vais le faire ! :)

Aujourd'hui, un journaliste qui aurait le malheur de sous-titrer (ou mettre une voix traductrice par dessus) un étranger francophone qui vient d'un pays parlant français mais avec un accent ou des mots trop différents qui font que trop de gens ne comprennent pas ce qu'ils disent... serait catalogué comme raciste automatiquement. Résultat, soit ils le font quand même et ont des problèmes ensuite, soit ils le font pas et l'intérêt de l'entrevue est nulle pour une masse importante de personnes. Et bien au nom de la bonne pensée, vous connaissez la suite.

Pour en remettre une bonne couche par dessus, on est 3 au cabinet (sans compter la femme de ménage, ah tiens, c'est pareil, il faut plus le dire parce que c'est misogyne). Parmi ces 3, il y a un mec d'origine étrangère. Il y a deux semaines, on discutait des problèmes d'impayés chez nous, et on se disant qu'une "certaine catégorie de personnes" était sur-représentée au niveau des prélèvements impayés par rapport au portefeuille, et je lui expliquais qu'on ne peut pas décemment les refuser sous prétexte d'un quelconque principe de précaution et que c'était un sujet très sensible dans notre milieu en particulier. C'est lui-même qui a sorti l'expression très glamour que j'ai mise plus haut "donc en gros ici, quand des gens vous enc*****, vous mettez juste vos mains sur les fesses pour ouvrir encore plus ? vous vous dites jamais qu'il y a un moment où il faut arrêter les frais ? parfait, mais ne venez pas vous plaindre d'avoir des problèmes sans arrêt derrière si vous n'êtes pas capables de réfléchir un minimum et d'analyser un risque". C'est pas mot pour mot ce qu'il a dit, je peux pas restituer ça 2 semaines plus tard, mais c'est exactement l'idée générale.
Le sujet était censé parler de quoi déjà ?
Moi je pense qu'il faudrait se concentrer sur la libre circulation des bateaux marchands dans les eaux territoriales.
Mes excuses pour le gros hors-sujet imbuvable qu'une personne sur cinquante lira de toute façon, mais c'est vraiment agaçant de lire ça :P (et je précise que ce n'est absolument pas contre Soulsreaper, mais contre la bonne-pensée-correcte qui pousse les gens à craindre ce que j'ai cité).
20/05/2018 11:12Publié par Leannefate
Mes excuses pour le gros hors-sujet imbuvable qu'une personne sur cinquante lira de toute façon, mais c'est vraiment agaçant de lire ça :P (et je précise que ce n'est absolument pas contre Soulsreaper, mais contre la bonne-pensée-correcte qui pousse les gens à craindre ce que j'ai cité).


J'ai lu ton pavé, et je ne me suis pas senti visé une seule seconde =)

La raison pour laquelle j'ai dit ce qui a inspiré ton pavé c'est que je trouve l'argument débile mais que l'avantage d'être une femme est que tu peux le sortir.

C'est comme dans une vidéo du Chef Otaku (un gros black qui parle de manga sur youtube) qui dit que "L'avantage de ma face de semi-négro bamboulesque, c'est qu'on peut pas me prêter de mauvaises intentions quand je critique une oeuvre un peu sensible". Me semble qu'il parlait de Black Panther.
Ca m'a fait éclater de rire comme formulation, mais le fait est qu'il a raison. Il y a plein de choses que tu ne peux pas critiquer, même avec des arguments parfaitement valides, parce que sinon comme tu le dis t'es raciste/misogyne/anti-loutre, ce genre de chose.

Dans le cas présent, je trouve simplement que ce genre de phrase n'a rien à faire dans un débat. A la seconde ou tu pars sur un argument du type "C'est bien un argument de mec ça !" ou, comme ici "Les tendances colériques des femmes..." pour moi tu es décrédibilisé. Si tu n'as que ça à mettre en avant, ou si c'est assez haut dans ta liste de priorité pour le mettre en avant, ça veut dire que tu n'as rien derrière.

Tout simplement parce que ça n'a aucun rapport. Effectivement dans ton taf tu te fies à des stats, à de l'expérience, et là prendre en compte sexe/ethnie/jesaispasquoi est pertinent puisque vous vous basez sur des chiffres pour prendre des risques. De même que quand t'es flic et que tu dois mettre 50 contraventions parce que c'est les ordres, et bien tu vas bien plus contrôler des mecs entre 16 et 25 ans qu'autre chose. T'as globalement plus de chance de trouver 5g de !@#$ sur un mec en fac de lettres que sur un type de 40 berges en costume 3 pièces.

Mais là, dans un débat, quel est le rapport ? Il ne me semble pas que le fait d'être une femme influe en quoi que ce soit sur la pertinence (ou non) de tes arguments. Les phrases que tu écris se foutent que tu sois une femme ou pas, les faits se foutent que tu sois une femme ou pas. Alors forcément être une femme va influer à un moment parce que expérience de vie toussa toussa, mais on est quand même sur un argument débile qui vise à décrédibiliser celui que tu vises plutôt qu'à briller par tes propres arguments.

Combien de fois je me suis mangé un "Ouais mais t'es toi t'es geek c'est pas pareil" ou "Nan mais tous les métalleux sont comme ça" alors que ça n'avait pas le moindre rapport à la discussion ? C'est juste stupide comme argument, et ça prouve simplement que tu n'as rien d'assez intelligent en stock pour prouver ton point d'origine.
Perso, j'ai trouvé le film totalement oubliable. C'est juste un blockbuster comme il y en a 10 000.

Oh, c'est sur qu'à l'échelle d'une "adaptation de jeu video", c'est pas mal comparé aux autres, mais si on oublie ça...

Je suis pas contre qu'une adaptation s'écarte un peu de son matériel d'origine et prenne quelques libertés, mais il y avait pas mal de truc bien naze dans le scénario. Quand les changements effectués n'apporte rien mais retire des trucs... je vois pas l’intérêt.

Déjà, les scènes d'IF, de Dalaran, et de Goldshire sont purement et simplement du fan service inutile. La scène de Dalaran ne sert strictement à rien. Lothar n'a vraiment rien à faire à IF, et qu'est-ce que le roi vient f**tre à goldshire ? Les raison qui amène les personnages à ces endroits sont beaucoup trop creux.

M'enfin ça, c'est un détail. Moi, ce qui m'a surtout dérangé, ce sont les personnages. Ils n'ont aucune personnalité, aucun charme. Ce ne sont pas vraiment des personnages, ce sont des clichés, des rôles. Lothar est le role du super héro. Kadgar du petit comique. Main-noir le role du méchant costaud sans cerveau, Guld'an le role du méchant vicieux, etc etc.

Le truc, c'est que si je ressens rien pour les personnages, je me moque totalement de ce qu'ils leur arrivent. Tu peux créer une scène censée être touchante où quelqu'un meurt, bah je m'en fou... parce que je n'ai aucune empathie pour le personnage.

Le theme du film aussi m'a... ennuyé. Je m'attendais à voir une horde plus... conquérante. Là, à part quelque pillages histoire de récolter des ames... Je n'ai jamais ressenti de menace pour la cité d'hurlevent, et surtout j'attendais quand-même LA scène du sac d'hurlevent... Quelle frustration de voir qu'elle n'est jamais arrivée.

Du coup, j'ai trouvé que cela manquait d'épique dans ce film. Les enjeux ne m'ont pas semblé assez important. Il s'agissait "juste" d’empêcher l'ouverture du portail. D’empêcher que quelque chose n'arrive avant qu'il n'arrive. Ca n'a pas le même impact émotionnel si le truc est vraiment en train d'arriver, et que les héros s'en sortent (ou pas) juste à temps, car dans le premier cas, tu sens beaucoup moins la menace, que dans le second, tu la vis.

Aussi, j'ai trouvé qu'on étouffait dans ce monde super étroit. Déjà, vu comment ils ont géré les distances, tu as l'impression que le monde est encore plus petit que sur wow, mais en plus, les scènes sont tournées de façon que tu sens trop que ca a été tourné en studio.

Bon, mon post est déjà assez long, donc je fais en faire un autre pour traiter de la suite...
Mon plus gros reproche reste sur la fin du film qui est totalement ridicule. Sérieux, à la fin, j'en avais vraiment marre.

La scène de la mort de Llane, on sent qu'elle a été forcée. Il fallait qu'elle soit là parce qu'elle est super importante dans l'histoire d'origine, mais vu les autres changements qui ont été apportés pour le film, elle n'a vraiment rien à faire là.

Rien ne va dans cette scène. Déjà, le fait que ce soit Llane qui demande à Garona de le poignarder. Une fois encore, je n'ai rien contre les modifs par rapport à l'histoire d'origine, mais faut que ca apporte un truc, un plus. Là, j'ai trouvé ça vraiment naze comme idée. J'ai eu l'impression qu'ils ont voulu rendre Llane plus "héroïque" en le montrant prêt à se sacrifier. Sauf que le personnage est naze dans tout le film, ce n'est pas ça qui va changer quoi que ce soit. On s'en fou de ce mec ! L'impact émotionnel aurait été différent si c'était Garona qui commettait une vraie trahison, car le film s'est beaucoup plus intéressé à ce personnage qu'à Llane.

Puis surtout la raison derrière est juste débile et pas crédible pour un sou. "Non, mais tue moi, comme ça, ils penseront que tu n'es pas une traitre". Ooh, ils sont débiles à ce point les orcs ? Déjà, il n'y en a pas un autour qui a entendu la conversation et qui pourrait témoigner de ce qui s'est passé ? Même dans le cas contraire, il n'y en pas un qui pourrait se dire que Garona est surtout une opportuniste ? Ça crève quand-même les yeux qu'elle fait ça juste parce que le vent a tourné...

Ce qui rend la réaction des orcs une fois Llane assassiné encore plus ridicule. Ok, ils auraient assistés à un gros duel et elle l'aurait tué, j'aurais pu comprendre, mais là.. elle a poignardé un mec qui ne s'est même pas défendu... Y a vraiment pas de quoi l'acclamer... C'est assez lâche, il me semblait que les orcs valorisaient l'honneur ?

Perso, je trouve que toute la scène aurait eu un bien meilleur impacte si Garona avait été un personnage plus sombre au début. Quelqu'un a qui ont a du mal à faire confiance, et que lors de cette scène, elle trahit Llane d'elle même. Du genre :

- Llane : On va mourir aujourd'hui, mais je suis content de mourir à vos côtés.
- Garona : Mourir ? Vous peut-être, mais pas moi *stab*

Cela aurait renforcé son ambiguïté en la rendant opportuniste.

Après, l'autre problème, c'est tout ce que Lothar fait au portail... Déjà, le mec qui fonce contre toute la horde, seul, juste pour récupérer un cadavre... Juste non quoi... On sent vraiment que ce n'est qu'une excuse pour l'affrontement entre lui et Main-noire. Parce que dans tout bon film américain, il faut ce "duel final entre le gentil et le méchant". Du coup, ils ont sorti cette histoire complétement naze de fils qui se fait tuer juste pour donner une raison à Lothar de vouloir cet affrontement...

Bon, si ce combat avait été vraiment épique, j'aurais pu encore comprendre, ca en aurait valu la peine, même si c'était maladroitement amené. Sauf que cela doit être le duel le plus naze de l'histoire du cinéma. En trois secondes, c'est fini. Sérieux, ça valait la peine de nous sortir 15 minutes de scène complétement incohérentes et grotesques JUSTE pour en arriver là ?!!! Ce passage aurait pu être entièrement viré du film, il aurait été bien mieux...
20/05/2018 14:26Publié par Sylvia
Après, l'autre problème, c'est tout ce que Lothar fait au portail... Déjà, le mec qui fonce contre toute la horde, seul, juste pour récupérer un cadavre... Juste non quoi... On sent vraiment que ce n'est qu'une excuse pour l'affrontement entre lui et Main-noire

D'ailleurs quand on observe la ferveur avec laquelle le gryphon NOMATCH les orcs dans cette scène, on peut faire le même reproche à ce film que celui qu'on aime faire au seigneur des anneaux: Pourquoi ils n'ont pas utiliser les gryphons dès le début ?

Sinon, même si j'aime ce film de toute on âme car je suis un fanboy de Warcraft, je suis d'accord avec tout ce que tu as dit.

Rejoignez la discussion

Retour au forum