De bons mercenaires

La Croisade / Culte / Conseil des Ombres
<Manoir Celwë Belore, bureau de la Conseillère Elrinna Eth'Ellyl :
Une elfe, dans une tenue quintessencié, replace rapidement des papiers sur son bureau.
>

- Il me faut cette relique. Elle ne doit pas tomber entre les mains de n'importe qui, il me la faut ! <Regardant sur une carte, elle entoure plusieurs endroits, frénériquement.>

- Les chercheurs doivent être envoyé là-bas. En espérant que ces traîtres bannis n'aient pas mes connaissances. <Elrinna arbore un petit sourire cruel. > Au moins l'un d'eux ne pourra plus m'empêcher d'obtenir ce qui me revient.

<Après avoir pris quelques notes et relut le tout, elle sort rapidement, suivit de son garde du corps, et se dirige vers le laboratoire. Observant un moment les chercheurs affairés à différentes tâches, puis elle fait signe à son protecteur.>

- Chercheurs, votre attention ! La Conseillère Elrinna Eth'Ellyl va parler ! <Le Paladin se recule ensuite, restant en retrait derrière l'elfe.>

<Elrinna s'adresse alors à l'assemblée attentive, la mine sévère. >
- Bien, j'espère que certains d'entre vous seront prêt à être utile à la Maison, J'ai… enfin, la Maison, a localisé un artefact… Important.

<Elle semble choisir soigneusement ses mots.>
- Cet Artefact peut faire basculer les choses en notre faveur et assurer ma-la prospérité de la Maison !
Bien sur, en ces temps troublé, il faut espérer que les forces de l'Alliance ne l'aient pas encore repéré. Certains parjures avaient certainement accès aux mêmes informations que nous et on pu les emporter dans leur fuite ! <Elle fait une petite pause, laissant le temps à quelques chercheurs de pester contre les traîtres.>

- Les informations vous serons données en temps et en heure à propos des localisations possible. <Elle sourit à chacun d'entre eux> Mais je compte sur vous pour être prêt à tout moment ! Bien, vous pouvez disposer !

<L'elfe agite légèrement la main pour renvoyer les chercheurs à leur travaux, puis reprend le chemin de ses quartiers. Son garde du corps derrière elle.>

- Beloran, allez avertir le Capitaine. Je vais avoir besoin d'un maximum de protecteur. La sécurité des Chercheurs sera un priorité et ces missions ne doivent en aucun cas échouer.

<Tout en marchant, laissant le paladin prendre les devant, elle réfléchissait déjà aux missions.
Elle savaient qu'il n'y aurai pas assez de protecteur. Et surtout qu'il allait falloir faire profil bas selon les zones. Il lui faudra des hommes en renfort. Et peut-être des informations.
Tout en rentrant dans son bureau, elle murmure alors.
>

- Mais où peut-on trouver de bons mercenaires ?
La liberté est un handicap...

Skalla le noir, des-asservi par l'Ombre qui avait forgé sa destinée jette un coup d'oeil à cet elfe qui se dit son père...

La vie était plus simple quand son seul mot d'ordre était "tuer... ne pas laisser de survivants... Obéïr... Semer discorde, désolation, terreur et chaos"

Comment s'occuper depuis que l'Incarna a fermé Fenris et refusé sa nature véritable...

Regardant une dernière fois Dhelphus, membre de l'ordre des gardiens du temps, pourtant sorti de sa retraite pour le libérer lui, Skalla, il se dit que s'il doit rester à étudier et s'entraîner sur des cibles, il va devenir fou !

L'Incarnadine appartient au passé, comme l'époque où il errait, de proie en proie avec juste cette voix qui donnait les ordres. Il doit prendre son envol ! Soufflant bruyamment il s'ébroue et parcourt la plaine des yeux. Il suffirait d'aller au nord, le pays des elfes est par là !
Le protecteur marche rapidement dans les couloirs du Manoir de la maison elfique. Suivant les ordres, il part à la recherche du Capitaine de protecteur. Il tape un moment à la porte de l'officier sans recevoir de réponse.

-Diantre ! Il n'est pas là. Peut-être que le Conseiller saura où le trouver !

L'elfe repart en courant vers le quartier des protecteurs, fouillant les alcôve à la recherche de Nigthwing.

Par la Lumière ! Il doit encore être parti Honoré les Titans.
Bon, plus qu'une solution.

Beloran attrape un une bout de papier trainant par là et laisse un message sur le lit du frère du Capitaine

-Maintenant, en position jusqu'à ce qu'il arrive.Je ne dois pas le louper.

Le paladin part en courant se positionner devant le Bureau du capitaine, et reste en faction jusqu'à son retour.
Rentrant d'Ulduar à la recherche de réponses concernant une affaire personnelle.

Beloran ? Depuis quand êtes-vous là ?

Rejoignez la discussion

Retour au forum