La Sanssaint Sanglante

Discussion générale
L’elfe poussa un soupir triste.
-Roh c’est pas sympa de faire ça à ces pauvres gens. Mais bon, ces chaînes ne me laissent pas des masses le choix.
Frosthelm lui, ôta le tonneau de sa tête et cracha sur le côté, il avait une grosse bosse sur le front.
-Pff, y’a pas à dire c’est du gâchis de toujours te donner les meilleurs pouvoirs, tu t’en sers n’importe comment espèce de gourdasse. Bon en même être un Coenobite, je dois avouer que le SM c’est pas mon truc, moi je suis plutôt branché bière et baston.
Et les deux acolytes s’en allèrent traquer d’autre survivants tout en discutant. Gahène poussa un soupir de soulagement. Quand elle entendit soudain dans son dos.
-Hé, ce placard à balais est déjà pris.
L’elfe du vide ne sursauta même pas, c’était Histoires.
-Ah c’est toi Histoires, ça fait combien de temps que tu te planque là ?
-Euh…depuis une petite heure, je préviens les survivants qui passent, j’ai un plan pour mettre fin à ce cauchemar, mais il faut qu’on se réunisse tous ensemble au même moment devant le labyrinthe, le Cavalier Sans Tête décrit des cercles au-dessus. L’éliminer est notre seule chance de mettre fin à ce cauchemar.

Dans les caves de l’hôtel, les majordomes tenaient une réunion syndicale menée par Pandasympa qui n’avait pour tout et seul public que Orodruin. La Draenei gênée avait assistée à des heures de plaintes en se demandant pourquoi elle n’avait pas pris son congé comme les autres majordomes pour éviter cette réunion syndicale à la con.
Pandasympa c’était endormie, le poing levé en plein protestation. Orodruin ne se rappelait plus trop pourquoi, elle parlait de scaling des mobs en fonction de l’ilvl.
La draenei haussa les épaules et profitant du sommeil de la Pandarène en profita pour discrètement quitter les lieux.
Pandasympa après tout restait une Pandarène, travailler n’était pas son fort.
Et dans ses rêves elle s’imaginait à la gym. Essayant de perdre quelques kilos en trop. Pour elle c’était une véritable torture. Enfin si elle voulait être séduisante pour autre chose que des Pandarens, pour qui les kilos en trop étaient un canon de beauté.
Elle rentra chez elle, épuisée par plusieurs heures de sport.
Et c’est alors qu’elle avisa le gateau au chocolat qu’elle avait laissé sur la table, bien en évidence. Elle se pourlécha les lèvres, son instinct hédoniste de Pandaren la titillant. Mais elle se fit violence.
-Non, non, je suis au régime !
Sans prévenir la porte de sa maison se ferma à clé, l’obscurité se fit, et quand la lumière revint, Pandasympa constata qu’elle était dans un restaurant chic, en tenue de soirée.
Mais il y’avait comme un souci, elle était enchaînée à la table et ne pouvait en bouger. Le serveur vint lui apporter son plat.
Il s’agissait d’un horrible Réprouvé qui sous son costume de serveur était en pull rouge et vert.
-La commande de Madame. Bon appétit.
Il posa un énorme plat contenant plusieurs autres dizaines de petits plats extrêmement lourds. Gateaux, foie gras, rôtis. Pandasympa secoua ces chaînes.
-Il y’a erreur sur la personne ! Je n’ai rien commandé, je suis au régime !
Le serveur dégaina un gant dont les doigts étaient cinq cuillers. Avec un sourire sadique il lui répondit :
-Ben voyons, vous avez commandé, alors vous allez faire plaisir au vieux chef qui a mit tant de mal à faire ces plats en les mangeant tous ! Jusqu’au dernier !
-Mais…HMPF !! GLOM !!!
Avant que la Pandarène ai pu protester Fradt lui enfournait la première lourde cuillérée de foie gras dans le museau. Malgré ces gémissements et ces protestations il la gava, elle se mit à enfler et grossir sous les rires des autres clients.
Le serveur avec un sourire sadique lui pinça le museau et lui enfourna la dernière cuillérée.
-Allons madame, courage, c’est la dernière.
PAF !
La Pandarène explosa.
Dans la réalité Pandasympa fut prise de convulsion et tomba de sa chaire ou elle faisait la sieste, faisant une crise cardiaque.
Elle remua un instant, puis s’immobilisa.
Morte.
[Pour info, je suis prof de Sciences IRL]
21/10/2018 23:48Publié par Fradt
Personnalités supplémentaires à tuer: Cariss, Kyrenna.


21/10/2018 23:48Publié par Fradt
à tuer


21/10/2018 23:48Publié par Fradt
Cariss


21/10/2018 23:48Publié par Fradt
tuer


21/10/2018 23:48Publié par Fradt
Cariss


Ahemm...

21/10/2018 23:48Publié par Fradt
Remerciez Tristanna pour cet honneur.


Je sais à qui dire "merci" au moins.

Bon, j'ai deux ou trois divinités surpuissantes à qui j'ai rendu service. Faudrait que je les contacte en vitesse.

(sinon, toujours aussi sympa à lire, même quand on a pas toutes les références)
Personnalités supplémentaires à tuer: Cariss, Kyrenna. Remerciez Tristanna pour cet honneur.


Ben tiens comme par hasard ! è_é

J'avais pas vu ce sujet, heureusement je me tiens loin des ennuis sur mon cheval du cavalier sans tête !
OWI J'ADORE L'HISTOIRE DES DIX PETIT NEG...
[Message censuré par Activision-Blizzard]

EDIT: ok je suis triste, y avais pas la comptine

22/10/2018 16:16Publié par Fradt
Avant que la Pandarène ai pu protester Fradt lui enfournait la première lourde cuillérée de foie gras dans le museau. Malgré ces gémissements et ces protestations il la gava, elle se mit à enfler et grossir sous les rires des autres clients.
Le serveur avec un sourire sadique lui pinça le museau et lui enfourna la dernière cuillérée.
-Allons madame, courage, c’est la dernière.
PAF !
La Pandarène explosa.


Pendant ce temps, dans "Les mondes de Fradt"
Attention le chapitre 4 commence a la page précedente.
La comptine de Fradt Krueger Sylmin? Ça donnerait quelque chose ça.
Une deux. Fradt te coupera en deux.
Trois quatre il t arrachera la rate.
Cinq six brandit ton crucifix.
Sept huit il est caché sous ton lit.
Neuf dix ta vie s acheve ici.
D'abord hommage aux disparus, par ordre d'apparition au générique : Rip Eykériss, Cancre, Leomance , Quarkounnette et Pandasympa (qui aura enfin trouvé un moyen de se désabo ).
On se souviendra longtemps de vos hauts-faits. J'ai bien aimé cet épisode déjanté avec les petites allusions personnalisées aux "victimes" : )

[Pour info, je suis prof de Sciences IRL]


Et moi j'ai toujours eu entre 0 et 2 en sciences ( mais je suis déjà morte tu ne peux plus me faire subir le même sort qu Cancre ^^).

/une bise aussi subite que violente, s'engouffra dans la chambre du démoniste faisant virevolter tous les manuscrits présents sur le bureau. Tandis que le maître des démons essayait de retenir notes et recettes d'alchimistes qui s'éparpillaient aux quatre coins du sol, il entendit une voix familière mais lointaine, comme voilée par l'épais rideau qui sépare le monde des vivants et des morts ; lui chuchoter à l'oreille :

"Fradddddt ! Tu trouves pas que ça manque de worgenettes dans les histoires d'horreur.... ?"

Le vent tomba aussi sec.
JE DETESTE LES WORGENS! Ces satanés sac a puces prennent mes os pour des jouets pour chien.
j'ai de la chance d'avoir éviter le pire ici, c'est a dire être dans l'histoire :D
Omagad.

Fradt, la moquette ça se fume pas hein... :,)

https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/855/203/b60.png

Ça me fait bizarre d'être dans cette liste, je ne poste pourtant pas beaucoup...
Je suis si casse pied que ça ?

J'attend mon humiliation publique avec impatience. :P

(Owi §)
Wah pas très courageux mon perso haha!
22/10/2018 16:15Publié par Fradt
Un costume sombre….des membres élancés et grêles, une tête inexpressive de mannequin. Un simple mannequin d’homme d’affaire ?
Soudain la créature bougea la tête dans la direction des quatre compères, qui sursautèrent. Epidémie en perdit sa lumière.
-Oh bordel ! Oh bordel ! Oh bordel mais qu’est-ce que c’est que ça !!! Brailla t’elle, faisant paniquer les trois autres. L’elfe Paladine ralluma la lumière, et avec effroi elle vit que la créature en costume, immense et fine était plus proche et maintenant bien distincte.


Elle ne m’échappe pas celle-là, c'est le Slender Man
D'ailleurs Beerface alias le nain bourré fait référence à qui ?
Leatherface.
Bon je vais être franc, j'ai pas vu Massacre à la Tronçonneuse. Sauf qu'au lieu d'avoir un masque en peau humaine, Frosthelm a un tonneau de bière sur la tête, c'est pour ça qu'on l'appelle Beerface.
Question, lequel de mes personnages est le Slender man?=)
Ah ok (le con j'aurais du y penser)

Sinon CINQ mort déjà ? le Cavalier doit être ravi de se massacre ! (une note pour Leomance qui à eu la pire mort)

Edit pour Fradt : Tu vois ce que je t'ai citer ? un costume sombre au visage inexpressive immence et fine qui se déplace quand il y a pas de lumière (oui au moment où Epidemie avais la lumière éteinte, la créature s'est rapproché)
Fradt est en grande forme cette année!
22/10/2018 18:27Publié par Tristaña
"Fradddddt ! Tu trouves pas que ça manque de worgenettes dans les histoires d'horreur.... ?"

Le vent tomba aussi sec.

MAIS HO

22/10/2018 19:09Publié par Fradt
JE DETESTE LES WORGENS! Ces satanés sac a puces prennent mes os pour des jouets pour chien.


Ah.

...

*Range discrètement le tibia de Wralthyr*
Chapitre 5 : La fin du Cauchemar.

Histoires et Gahène circulaient lentement, précautionneusement dans les couloirs de l’hôtel quand ils rencontrèrent au détour d’un angle de mur Orodruin à leur plus grande frayeur.
Histoires : HIIIRK !!!
Orodruin : AAAAH !!!
Gahène :…..
L’elfe et la draenei se calmèrent. Orodruin dans sa tenue de majordome enguirlanda Histoires.
-Faut pas me faire peur quand je ne suis pas en service monsieur !
Histoires la main sur le cœur tâchait de retrouver son calme, avant de succomber à une crise cardiaque.
-C’est pas de ma faute, un dingue avec une tronçonneuse, une autre avec des crochets et un sale type qui attaque par les cauchemars sont à nos trousses dans cet hôtel et tu voudrais qu’on soit calmes ?
Orodruin leva les sourcils, elle n’était au courant de rien depuis le début de la soirée.
-Ah bon ? Vous avez fumé la moquette ou quoi. Histoires je vous avais déjà dis d’arrêter la Feuillerêve et les Cristaux de mana.
L’atmosphère s’appesantit soudain, surprenant les trois compères qui regardèrent autour d’eux. Orodruin pour la première fois de la soirée inquiète comprit que la menace n’était pas du pipeau.
-C’est quoi cette présence ? Ça se sent même si on ne le voit pas.
Ils gardèrent le silence, tétanisés. Cette chose sinistre se déplaçait. Ça arrivait au bout du couloir.
Ils clignèrent des yeux.
Au bout du couloir un homme grêle et élancé en costume noir d’homme d’affaire était soudain apparu, et les trois compagnons se sentirent sur le point de défaillir juste en le regardant. Enfin sauf Gahène, l’elfe du vide sortit tout simplement une clope de sa sacoche, l’alluma et en tira une bouffée avec l’habituel air triste et gothique commun aux elfes du vide.
-Et bien, je n’avais jamais vu ça. Commenta t’elle simplement, alors que Orodruin et Histoires avaient les jambes tremblotantes et du mal à simplement rester debout en regardant la créature bizarre.
Orodruin détourna la tête en fermant les yeux, rompant le contact visuel, ce qui lui fit retrouver des forces. Elle prit les deux elfes par les épaules et les entraîna à sa suite, marchant sans se presser plus que ça.
-Ne restons pas là, ça vaut mieux.
Sans paniquer ils partirent. L’homme élancé regarda à droite et à gauche comme s’il ne percevait pas les trois compagnons. Et il se détourna. L’espace d’un clignement d’yeux, il n’était plus là.
Histoires soupira soulagement.
-Ouf. Je ne sais pas ce que c’était que ça, mais ça ne me disait rien qui vaille. On l’a échappé..
BRANG !!!
Sans prévenir une porte devant sortit de ses gonds sous la poussée d’une botte de plaque et Beerface en sortit en ricanant comme un fou furieux avec sa tronçonneuse qui vrombissait dans l’air.
-Je vous ai trouvées ! Claironna t’il comme un gosse capricieux en se lançant à leur poursuite.
Avec des cris de poules effrayées, Histoires, Orodruin et Gahène prirent la fuite devant le gros nain a barbe bleue avec un tonneau de bière sur la tête, percé de deux trous pour les yeux. Elles dévalèrent les escaliers pour aller vers le rez de chaussée. Au passage elles tombèrent sur Cariss et Kyrenna qui fuyaient la Coenobite Pin-Elfe dans sa tenue mix entre SM et bourreau, avançant en glissant sur l’air, ces crochets fouettant l’air devant elle. Sinnka ne prenant pas vraiment son rôle à cœur tenait une tasse de thé dans les mains tandis qu’elle avançait par télékinésie.
-Allez les copines venez prendre le thé, ne vous en faites pas pour ces vilains crochets ils ne vous feront rien de mal. Les rassura t’elle avec un sourire sincère cette idiote.
Elles voulurent monter à l’étage mais furent bloquées par les fuyardes qui elles descendaient l’escalier. L’horrible nain dérapa au coin de l’escalier sa tronçonneuse en main, on devinait sous son tonneau qu’il affectait un horrible sourire victorieux.
-Coincées ! Triompha t’il. Je vais pouvoir me faire ce chili d’elfe ce soir, agrémenté d’une cuisse de Draenei rôtie !
Histoires réfléchit vite, pas certains que la violence ou la magie soit efficaces contre les pouvoirs de ces monstres après son altercation avec Fradth en Fradt Krueger. Finalement dans le désespoir il eu une idée de génie.
Il sortit de son sac une énorme peluche de licorne arc en ciel et la jeta sur Pin-Elfe.
-Tiens, cadeau l’amie !
-Oh elle est trop chou ! Merci ! S’écria Sinnka en se jetant sur la peluche pour l’enlacer et la câliner, dégageant le passage suffisamment pour que ces crochets n’atteignent personne.
-Hé grognasse ! Mais ça va pas de les laisser filer ! L’insulta Frosthelm qui a cause de sa surcharge pondérale n’était pas vraiment le meilleur des coureurs en poursuivant les survivants qui passèrent en trombe à côté de Sinnka.
Les cinq compagnons s’enfermèrent au détour d’un couloir dans une chambre de l’hôtel.
L’une des deux domestiques Kyrenna s’éventa le visage avec son plumeau :
-Ouf…je voulais pas finir en chili, ce serait mauvais pour ma ligne. Vous croyez qu’on a réussi à semer ce mala…
VRAAMMM !!!
La lame de la tronçonneuse perça le bois de la porte et ménagea une entrée, faisant hurler tout le monde. Beerface passa la tête par l’ouverture qu’il avait pratiqué, ces yeux chafouins visibles par les trous du tonneau laissant entendre à quel point sa figure devait être illuminée par la folie en dessous.
-Héhéhé…Histoiiiires. Vient voir papa ! Claironna t’il avec une voix de fou.
-HAN !!!
PANG !!!
Orodruin fila un coup de sabot très puissant dans le tonneau de bière, éjectant Frosthelm de la porte sur le sol. Assommé. Les cinq compagnons sortirent de leur cachette, se jetèrent sur le nain, le tabassèrent en règle, il fut ligoté, baillonné et enfermé manu militari dans la chambre sur une chaise. Frosthelm ne put que les foudroyer du regard alors qu’ils refermaient la porte sur lui.
Orodruin fut acclamée et prit un air fiérot.
-Ça en fait deux de neutralisés.
Gahène toujours aussi impassible tira une bouffée de sa clope.
-Il nous reste le Cavalier sans Tête, le malade en pull rouge et ce type bizarre qui rôde dans les couloirs.
Histoires demanda leur attention :
-La priorité c’est le Cavalier sans Tête, on ne peut rien faire contre Fradth vu qu’il est dans les rêves. Mais si on neutralise le Cavalier Sans Tête, Fradth perdra ces pouvoirs et sera aisé à neutraliser. Mais pour ça j’ai un plan.
La monture du Cavalier sans Tête était immobile dans les airs à vingt mètres au-dessus du labyrinthe attenant à l’hôtel. Le Cavalier leva d’une main sa tête vers l’Est ou le bleu de la nuit laissait déjà la place au vert de l’aurore plus si lointaine.
-L’aube sera bientôt là, et avec elle la Sanssaint deviendra éternelle, mon pouvoir s’étendra sur tout le reste de l’année, je ne serais plus cantonné à mon mausolée et à n’en sortir qu’aux gris jours d’automne.
Il poussa son rire sépulcral avant de remettre son casque sur son cou. Il entendit du bruit en contrebas. Les cinq membres du groupe courraient à toutes jambes vers le labyrinthe. Le Cavalier se rit d’eux.
-Pauvres fous insolents, ils veulent me combattre, sans armes ni armures ? Soit il est temps de prononcer mon oraison funèbre une toute dernière fois. YAAH !!!
Et il lança sa monture vers Histoire, Orodruin, Gahène, Cariss et Kyrenna.
-Le mystère est défait ! La vérité à nu, le Destin désormais, va choisir son élu !
Il atterrit, épée au poing et chargea le groupe. Histoires en avant cria :
-Maintenant !
Et ils se jetèrent sur les côtés évitant un implacable coup d’épée avant de s’enfoncer dans le labyrinthe de haies. Le Cavalier en fut surpris, mais il reconnut l’intelligence de la stratégie.
-Faquins, vous comptez m’affrontez entre les murs exigus de ce labyrinthe ou mes manœuvres en monture seront limitées ? C’est brillant, mais désarmez vous ne pourrez rien contre moi ! Hue !
Et il s’enfonça à son tour épée au poing dans le labyrinthe. Il coursa Orodruin, la draenei courrait aussi vite que ces sabots le permettaient.
-Mais c’est pas vrai ! Quel manque de chance, c’est moi qu’il prend en chasse la première ! Au secours ! Hurla t’elle.
Le Cavalier lui jeta une citrouille enflammée à la tête, Orodruin coiffée de la citrouille de feu poussa un atroce hurlement de douleur et se roula au sol, prise de convulsions tout en tâchant d’arracher la citrouille qui refusait de se détacher de sa tête, la consumant vivante.
-AHAHAHAH !!!
Le Cavalier la dépassa en trombe et partit à la poursuite des quatre autres. Il trouva rapidement Gahène. Pour la première fois l’elfe du vide montra une autre expression que du désintérêt et fila à toute allure, expulsant sa clope sur le côté d’une pichenette.
-Génial, ce doit être le destin je suppose. Grincha t’elle tout en fuyant à toute allure le Cavalier sans Tête. Elle essaya de le feinter dans les dédales de haies et de voûtes de rosiers. Il perdit sa trace.
Rassurée elle ralentit et croisa les bras.
-Hmpf, toujours garder son calme en toute occasion. Déclara t’elle avec un petit sourire triomphant sans voir un pan du labyrinthe s’ouvrir derrière elle révélant une fontaine d’où surgissaient des tentacules de Très Ancien à la place de l’eau. Le pan de labyrinthe se referma sur elle, son sourire mourut sur son visage, laissant la place à une grimace mi-figue mi-raisin.
-Ohoh…des tentacules.
Plus loin dans le labyrinthe le Cavalier pesta, mettant sa monture au pas, il avait perdu la trace de l’elfe du Vide. Il tendit l’oreille.
-Qu’ouïe-je ?
Il entendit au loin un « yamete kutasaï » lascif. Il haussa les épaules.
-Cornepeste, mais ou sont ces satanées elfes ! L’aube sera bientôt là, il faut que je les élimine à temps.
Histoires, Cariss et Kyrenna, à cheval sur le sommet des haies et plaquées contre la couverture végétale faisaient silence. Histoire mit un doigt devant sa bouche, prévenant les deux domestiques. Le Cavalier arrivait à leur portée. Ce dernier passa sous elles au pas sans les avoir. Il pesta tout haut.
-Sacrebleu montrez vous lâches que je puisse vous occire dans les règles de l’art !
Histoires se tint prêt, empoignant Courroux de Lumière d’une main ferme. Et puis comme au Golf qu’il pratiquait avec les autres Star sur le Green de l’hôtel, d’un coup bien ajusté elle frappe avec Courroux de Lumière dans le casque du Cavalier sans Tête, l’expulsant de son cou.
-Que !
-On l’a !
Cariss et Kyrenna rattrapèrent le casque et le tinrent fermement. Le corps du Cavalier sans Tête chercha sa tête, fouettant l’air de son épée. Les trois elfes, agiles sautèrent des haies et allèrent un peu plus loin, regardant le casque d’un air mauvais.
La tête de mort-vivant du Cavalier sans Tête déglutit à l’intérieur de son casque entre les mains de Kyrenna.
Les trois elfes s’acharnèrent dessus tabassant le casque avec une furie terrible.
-Aie ! Arrêtez mesdames ! Ouille ! Je vous en prie ! Ouch ! Un peu de dignité !
Kyrenna s’éloigna se dirigeant vers le corps du Cavalier sans Tête qui avait mit pied à terre et se dirigeait vers sa tête en titubant et lui filant un coup de pied violent dans les valseuses, le faisant sursauter dans son armure.
-Tiens ça c’est pour m’avoir forcée à faire des heures supplémentaires !
-Ouuuuuh ! Mes bijoux de famille !
Le corps du Cavalier sans Tête tomba à genoux, les mains sur les parties. Puis il tomba sur le côté, immobile.
-Je ne la connais que trop bien cette fin importune. Que faut t’il au destin pour changer…ma fortune.
Et il perdit connaissance.
Aussitôt avec un Pouf sonore un mort-vivant en pull rouge et vert apparut au dessus du corps du Cavalier sans Tête. Fradt tout étonné regarda à droite, et à gauche, avant de voir les trois elfes furieuses qui se jetèrent sur lui pour le tabasser.
-Attendez mesdames, parlons-en entre gens civilisés, je suis sûr que nous pouvons trouver un arrang…AAAH ! Mes os ! Non ne les dispersez pas !
L’aube se leva sur l’hôtel de l’île des Guest Star. La soirée sanglante était terminée.
Un Hf s’afficha pour Histoires, Cariss et Kyrenna. [Un Conte horrifique] description [Survivre à l’évènement de la Sanssaint Sanglante].
Histoire tout content croisa les bras au dessus des trois affreux, Fradt, Frosthelm et Sinnka, ligotés ensembles et ayant retrouvé leur apparence normale. Le Cavalier sans Tête avait mystérieusement disparu. Fradt avait la mâchoire décrochée à cause d’un coup de poing et Frosthelm avait le visage constellé de bleus, Sinnka elle, intact se contentait de ronfler dans ces liens, fatiguée par cette soirée.
-Bon crachez le morceau les trois affreux, ou est le dernier ? Demanda Histoires en faisant craquer ces poings.
Fradt gargouilla en murloc, incapable de parler à cause de sa mâchoire inférieure décrochée. Kyrenna la lui remit en place avec un claquement sec.
-Aïe ! Le quatrième ?
Frosthelm ronchonna :
-Comment ça le quatrième ?
Cariss et Kyrenna se regardèrent l’une l’autre.
-Hein ? Ben ce grand type habillé d’un costume noir, il nous a fichues une trouille de tous les diables.
Fradt et Frosthelm se regardèrent l’un, l’autre avec un regard étonné.
-Y’a erreur sur la personne. Le Cavalier sans Tête n’a engagé que nous trois.
Histoires, Cariss et Kyrenna pâlirent.
-Mais alors…c’était qui ce type ?

Dans les couloirs enténébrés de l’hôtel, juste éclairés par quelques rayons de lumière tombant des fenêtres, l’homme en costume noir, fin et effilé, sans visage marchait lentement.
Les choses autour de lui semblaient se désagréger lentement, comme si le temps passait à l’accélérer là ou il se trouvait.
Il regarda sa face inexpressive dans un miroir.
-Qui suis-je ?
Demanda t’il.
Youpie je suis pas mouru, tout est bien qui finit bien... je crois.

Rejoignez la discussion

Retour au forum