[Histoire] Un conte d'écailles et d'épées

Vie de la communauté World of Warcraft
Ceci est une histoire. Une histoire de murlocs. Avec de la magie, des rogues, du hack, des b00bz, des nerfs, des biches sous acide et un poney ninja.*

En effet, on trouve des murlocs un peu partout sur Azeroth, et je serais même pas étonné qu'il y en aie en Outreterre. Mais les murlocs sont plus que des tas d'XP baveux qui mmmrrrggglllisent dans les marais. Les murlocs sont des grands incompris... Des grands incompris plein d'XP, baveux, et qui mmmrrrggglllisent dans les marais.

Aux pauvres hères qui ont gâché leur vie sur les Chroniques d'un zergling, eh ben ça sera sans doute pas de cette ampleur. C'est plus une idée idiote qui a dégénéré en scénario bidon et...
Oh, attendez. Les Chroniques aussi.
Bon, laissez tomber.

C'est parti !

________________________________________________________________________________

    Quelque part à Hurlevent... Dans le quartier des mages, en fait.

"C'est à vous, mademoiselle."

La jeune mage peinait à retenir ses tremblements. Elle avait passé la soirée à boire à la taverne et se souvenait même d'avoir enchanté une chaise pour qu'elle inflige plus de dégâts quand on frappe avec. Une soirée qu'elle aurait dû passer à réviser.

"Barrage des arcanes. Mannequin du milieu. Allez y quand vous voulez."

Elle rassembla son courage, commença à réciter la courte incantation avec quelques faux mots avant de pousser un couinement aigu provoqué par un escargot facétieux sur sa cheville. Le mannequin explosa en atomisant ses confrères au passage, et une grosse boule d'énergie violette s'éleva au dessus de la ville avant de piquer vers la forêt d'Elwynn.

L'elfe imperturbable griffonna quelque chose sur son calepin avant de reprendre :
"Dérivation entropique, un sort plus raté que raté, en somme. Classique. Mais pas bon du tout. Bon, retournez dans la salle d'attente et appelez le suivant."

La pauvre fille était déjà en larmes avant d'avoir atteint la porte.
________________________________________________________________________________
    Et pendant ce temps, à Vera Cru... Strangleronce.

Le mage s'amusait à incinérer tout ce qui passait. C'était un boulot facile, le vieux Hemet demandait juste de tuer quelques tigres. Après avoir affronté Aile-de-mort au coeur du Maelström, c'était pas des gros chats qui allaient lui poser un problème. Sauf en cas de dérivation entropique, mais avait passé ce stade depuis longt...

"Ah bah mewde, on diwait que non. Et on va encowe m'accuser de faiwe muter des lapins. Mft."

Le troll réarrangea son iroquoise désormais un peu noircie, regarda tristement le cratère fumant où se trouvait un innocent félin il y a quelques secondes, jeta un regard distrait vers la boule d'énergie qui achevait sa parabole vers le nord, puis continua son massacre dans la joie et la bonne humeur.
________________________________________________________________________________
    Et (enfin), sur les rives du lac de cristal, près de Comté-de-l'or...

    Deux murlocs.

"Mmmrrrggglll.
- Mrgrlglrbl.
- Blrglr ?
- Mrgblblblrlg."

    J'ai franchement la flemme de traduire.

"Mrglblrgl.
- Mrlblglrlrlgl...
- Rwrglrwlglgl.
- Mrglrwglrgl."

    Non mais c'est intéressant, en plus. Je me tue à vous dire que les murlocs sont des créatures fascinantes. Et la blague du murloc qui rencontre un poulpe est à se tordre de rire.

"Rwrgl ?
- Rwrlg ?"

    Bon, forcément, quand deux dérivations entropiques tombent au même endroit et pile sur les deux protagonistes, on est en droit de se demander si c'est de la coïncidence ou un signe du destin. Eh bien j'en dis que je suis le scénariste et que je vous emmerde. Voilà.

Il y eut une énorme explosion d'énergie et des tourbillons de fumée arcanique de partout. Une partie du lac s'assécha avant de se reremplir grâce aux murlocs liquéfiés qui gambadaient aux environs. La tempête magique dura encore quelques secondes avant de s'arrêter.

Quelque part à Dalaran, un archimage eut une coupure à la joue due à l'explosion soudaine de sa boule de cristal.

Bref, revenons à nos murlocs.

"On a reçu un truc sur le coin des branchies, non ?
- Sans blague, j'm'en étais pas aperçu.
- Oh. Dis, t'as appris le commun par correspondance ou bien ?
- Je crois pas, j'ai toujours pas reçu le Cuir & Écailles de l'an dernier. Et je te retourne la question.
- Non plus. Et puis, faut pas payer en clams, aussi. Ils en veulent pas.
- Je vois vraiment pas ce qu'ils trouvent à des bouts de métal brillant. Un clams, c'est goûteux, au moins..."

C'est là qu'un pauvre guerrier humain au nom plein d'accents (reliquat de parents inventifs) se jeta sur les murlocs en hurlant des gros mots. Lesquels furent très surpris après la bataille, en observant l'humain éparpillé aux quatre coins du lac façon puzzle.

"Je t'ai vu, tu lui a arraché un bras.
- Oâhé, même pas vrai. Toi t'as lancé une boule de feu.
- C'est pas possible, on maîtrise que la magie de l'eau (et encore).
- Je te signale qu'on parle en commun depuis dix minutes et qu'on vient d'exploser un humain qui n'était pas aux trois quarts mort. Et c'est déloyal de faire des parenthèses à l'oral.
- Possible. On fait quoi ?
- On s'fait un donjon ?"

Il est difficile d'imaginer un murloc qui donne un coup de coude à un camarade en clignant de l'oeil, mais essayez quand même.

"Heuuuuu nan. On va à Hurlevent choper un mage entre six yeux pour se faire soigner.
- Même pas une petite quête ?
- Calme toi, t'as les épines dorsales qui s'agitent. On va aller au patelin, là bas, pour commencer."

Imaginez un peu la surprise générale quand les quelques péquenauds du village virent des murlocs qui parlent le commun.
En fait, il n'y avait pas que des péquenauds, mais aussi des aventuriers de tout poil (et certains avec encore plus de poils que d'autres) qui sautaient sur la place centrale ou se tapaient dessus pour déconner, le tout sous l'oeil désespéré des gardes en faction. Sans compter les gens en tenue "légère" derrière l'auberge.
Ce qui a vite tourné à la boucherie sans os (minute science : les murlocs ont un squelette cartilagineux).

On se retrouve donc au cimetière...

"C'est ça, la course au cadavre ? C'est pas très drôle...
- Attends, ça veut dire qu'on a atteint le statut de péji !
- Heing ?
- En gros, on a la volonté des dieux et tout le schmilblick avec nous pour nous sauver en cas de mort subite. On est plus des péhaineji, condamnés à une vie mortelle et-
- Quoi ?
- On peut ressuciter à volonté. T'es un mage maintenant, essaie au moins d'avoir l'air intelligent...
- Ah ouais, ok. Les termes théologiques, tout ça... Et toi, t'es quoi ?
- 'veut pas le savoir. On va aller se faire soigner, point final. On ira jusqu'à Dalaran s'il le faut.
- Bon, bon... Au fait, comment on sait tout ça, là, d'un coup ?
- Ta gueule, c'est magique."

THE END**

_____

*La liste ci-présente est uniquement à titre indicatif et ne doit pas être prise au sérieux, sauf pour les poneys.
** Pour l'instant ?
Joli !
un poney ninja


Tention, je vais l'observer de TRÈS prêt ton poney ninja
L'a intérêt à être désirable sinon jte troll le topic namého

Rejoignez la discussion

Retour au forum